Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Feux de forêts 2018

Date de création: 11-07-2019 11:14
Dernière mise à jour: 11-07-2019 11:14
Lu: 3 fois


AGRICULTURE- FORÊTS- FEUX DE FORÊTS 2018 

Le directeur de la protection de la faune et de la flore à la direction des forêts, Abdelkader Benkhira, a donné les statistiques et bilans relatifs aux feux de forêt (mardi 32 juillet 2019/Forum d’El Moudjahid)
Il a présenté des chiffres bien détaillés sur tout ce qui concerne le patrimoine forestier national, dont les wilayas du Nord, couvrant une superficie globale d'environ 4.149.600 ha, et se répartit comme suit : forêts naturelles avec 1.329.400 ha, maquis 1.844.400 ha, reboisement 972.800 ha et pelouse avec 3.000 ha.
Dans son exposé, il a précisé que les 10 willayas qui sont les plus touchées durant ces 10 dernières années sont  Batna avec 10.055 ha (3%), El-Tarf 25.738 ha (8%), Sidi Bel-Abbès 35.270 ha (11%), Aïn Defla 13.104 ha (4%), Tipasa 12.867 ha (4%), Tizi Ouzou 26.895 ha (8%), Jijel 25.637 ha (8%), Skikda 16.319 ha (5%) et Béjaïa avec 28.902 ha (09%).
S’agissant de l’estimation des pertes en bois et liège, le directeur de la faune et de la flore à la DGF a fait savoir que les pertes annuelles liées à la valeur commerciale du bois et du liège sont estimées entre 1 et 1,5 milliard DA, dont 700.000.000 à 1.000.000.000 DA/an de bois et 300.000.000 à 500.000.000 DA/an de liège.
Après avoir rappelé que le bilan des feux de forêt enregistré n’était pas aussi grave comme en 2017, qui ont touché 40 willayas, A. Benkhira a expliqué qu’en 2018, les incendies ont ravagé une superficie de 2.312 ha, dont 1.036 ha de forêts, 590 ha de maquis et 686 ha de broussailles, ainsi 797 nombre de foyers de feu enregistré.
Pour cette année, le responsable a annoncé le plan stratégique national fait en coordination avec le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, avec la direction de la Protection civile, pour lutter contre les feux de forêt qui menacent tous les pays méditerranéens. De plus, M. Benkhira a annoncé la coordination de sa direction avec la Protection civile dans l’organisation de la lutte contre les feux pour le positionnement adéquat des moyens d’intervention, notamment des colonnes mobiles, ainsi que le renforcement de la coopération avec la Gendarmerie nationale, dans le domaine de la protection du patrimoine forestier et l’investigation post incendie dans l’objet de la recherche des auteurs présumés des feux de forêt, et la coopération avec l’Office national de la météorologie (ONM), dans le but de veille météorologique, avec utilisation des données de l’ONM, via l’INSID, notamment dans les prévisions de situations caniculaires (BMS) et le processus de validation de l’Indice forêt-météo (IFM).