Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Vitiligo

Date de création: 11-07-2019 10:57
Dernière mise à jour: 11-07-2019 10:57
Lu: 18 fois


SANTE- MALADIE- VITILIGO

 

La dépigmentation de la peau touche de plus en plus de personnes dans le monde, et bien sûr en Algérie où près de 1 à 2% de la population sont atteints de cette maladie.  

Le vitiligo, en effet, est très fréquent de nos jours, et au delà de son aspect médical, a aussi des conséquences psychologiques, notamment chez la gent féminine. Cette pathologie, qui se décline par des tâches blanches sur le visage, les mains et tout le corps,  est souvent considérée, à la fois, comme un problème de santé chronique et esthétique, ce qui encourage le recours à la médecine esthétique, parfois même à l’usage de l’herboristerie et la médecine traditionnelle. Le vitiligo, c’est un fait, a un impact négatif sur la qualité de vie des personnes concernées. Le vitiligo peut aussi prendre l’aspect d’une détresse émotionnelle profonde, donc une altération de la qualité de vie se répercutant, du coup, sur la vie familiale, sociale et professionnelle, entraînant déprime et isolement, d’autant plus que les traitements actuels ralentissent l’évolution de la maladie et ne donnent de résultats qu’à long terme. Aujourd’hui, la repigmentation naturelle des plaques de vitiligo est, la plupart du temps, basée sur des traitements combinés pour donner de meilleurs résultats. Il est même recommandé pour les spécialistes d’associer une photothérapie aux traitements médicaux ou aux transplantations mélanocytaires,  sachant  que le traitement conventionnel, en  plus de son coût élevé, s’accompagne par des effets secondaires comme tout produit chimique. La valorisation des ressources naturelles est une préoccupation qui devient de plus en plus importante dans de nombreux pays et également en Algérie. Actuellement, les bienfaits de la phytothérapie sont démontrés, et même l’OMS va jusqu’à recommander  l’utilisation des plantes, standardiser leur usage et les intégrer dans les systèmes de soins. Le laser, les pilules et les crèmes pour redonner couleur à la peau sont là pour répandre de l’optimisme chez les patients. depuis que les pharmacies se sont mises au «vert», des produits naturels ainsi que des compléments alimentaires sont commercialisés pour toutes sortes de problèmes de santé. Ainsi, des huiles anti-vitiligo, de lin, d’olive, de germes de blé, de tournesol, selon les dernières recherches, vont dans ce sens et constituent même les bases de traitement de la dépigmentation de la peau.

Le retour aux sources, une fois de plus, est réhabilité pour voir ses amateurs se multiplier et ses bienfaits s’étendre, en termes de variété des plantes.