Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Ouvrage collectif- "La Révolution du sourire"

Date de création: 29-05-2019 13:23
Dernière mise à jour: 29-05-2019 13:23
Lu: 8 fois


VIE POLITIQUE- BIBLIOTHÈQUE D’ALMANACH- OUVRAGE COLLECTIF - « LA RÉVOLUTION DU SOURIRE »

 LA RÉVOLUTION DU SOURIRE . Ouvrage collectif  (introduction de Sarah Slimani). Editions Frantz Fanon,Alger 2019, 600 dinars, 198 pages

Dix textes qui décrivent et chantent, chacun à sa manière et dans son style une révolution en marche. Une démarche pas facile du tout ; cette révolution étant en mouvement continue et rapide  avec ses vendredis et ses mardis pacifiques mais décidés à en finir une bonne fois pour toutes avec un système qui tarde (et qui, au fond ne veut pas car trop d’intérêts sont en jeu et un « formatage »  des esprits d’au moins trois générations.....presque tous les plus de cinquante ans) à « dégager ».......et système distillant les changements et les « réformes » au compte –gouttes. Il est vrai qu’après près de vingt ans de règne sans partage par un groupe restreint de « gouvernants » plus prédateurs que gestionnaires....et près de cinquante ans de quasi-unicité idéologique et politique (période accompagnée, elle aussi ,il ne faut pas se leurrer, d’une prédation plus soft et moins visible)  le pays et une bonne partie de son peuple (du moins les plus de cinquante ans....les enfants du populisme et de la rente ) s’étaient retrouvés totalement formatés pour ne plus contester et encore moins désobéir.

Hirak, mouvement populaire, révolution.....peu importe l’appellation. L’essentiel étant la détermination et surtout un comportement pacifique accompagné d’amour du pays et de l’ autre.......les « ripoux »  de la République exclus, cela va de soi. Accompagné, aussi, d’un humour décapant, certainement pour remplacer la rage et la violence contenues.

Dix textes donc, accompagnés  à chaque fin d’une sélection de slogans en plusieurs langues : arabe, amazigh, anglais, français....pour que le monde entier voit et comprenne que c’est du sérieux. « C’est écrit partout dans les affiches, je souris et je pleure en même temps » (Mohamed-Anis Saidoun) . Du long et du court. De la description. De la réflexion. Du commentaire. De l’impression. Et, quelques textes qui « accrochent »  .

Ainsi , « Fils de pute », p 123 , signé  Mohamed Kacimi : il vous fait entrer dans le cerveau de notre  « grand malade » (« fakhamatouhou », vous l’avez deviné !) qui voit mais n’arrive ni à bouger ni à parler , qui ronge son frein et  qui peste........ Ainsi, « Le murmure » , p 75, signé Hedia Bensahli, un texte si émouvant sur les « Misérables » que l’on a peine à le terminer.....Ainsi......

Les Auteurs : El Mahdi Acherchour, Kamel Bencheikh, Hédia Bensalhi, Salah Guemriche, Mohamed Kacimi, Amina Mekahli, Said Oussad, Mohamed-Anis Saidoun, Rabeh Sebaa, MyndaNawel Tebbani,Sarah Slimani.

 

Extraits : « Comme c’est haut le désir de monter en faisant monter tous les désirs jusqu’au désir de voir ce que maintenant deviendra la résurrection, l’insurrection ! » (El Mahdi Acherchour, p 30), « Je sors de mille deuils, et ce qui m’anime c’est la joie qu’accompagnant les grands changements » (El Mahdi Acherchour, p 38), « C’est triste. Je ne crois plus en ma génération. Nous sommes morts depuis longtemps, mais nous l’ignorons. On ne peut rien tirer de nous qui avons les paroles de mort incrustées jusqu’au plus profond de nos âmes » (Mohamed-Anis Saïdoun, p167), « Aujourd’hui, jour de résurrection. Aujourd’hui, je vais foutre le bordel » (Mohamed-Anis Saïdoun, p 168)

Avis : Des textes, courts ou longs, qui vous font passer par tous les « états » de la révolution populaire. Et, si vous vous en éloignez, les slogans repris en fin de chaque texte vous font replonger..... dans la réalité dont on veut, peut-être, se débarrasser...et dans le rêve (de jeunesse pour les plus âgés qui ont, peut-être, raté le coche dans une « autre vie ») enfin réalisé.

 Citations : « Plus on se moque de lui, plus je l’aime, mon peuple, ce bel ouvrier des premières fondations ;et je l’aime encore plus quand il s’en moque, quand il ne se moque que de lui-même »  (El Mahdi Acherchour, p 42), « Le peuple a compris que le Mur n’était qu’une illusion, qu’il n’existait finalement que dans la tête de ceux qui y croyaient , qui en avaient peur » (Saïd Oussad, p 160)  , « Ils sont les chars et nous avons le sourire. Ils ont un long cauchemar et nous, désormais, nous rêvons ensemble »( Mohamed-Anis Saïdoun, p 174)

(Quelques)slogans : « Marcher. C’est bon pour la santé. Manifester. C’est bon pour la dignité », « Vous êtes la pluie et on est le beau temps », « La jeunesse          a tout à gagner, la vieillesse n’a rien à perdre. Alors....dégagez.....de notre chemin », « Vous avez ruiné nos vies, nous ne vous laisserons jamais détruire celles de nos enfants »  , « Fab. :avril 1999/Exp. : avril 2019.Bouteflika –Périmé, utilisation dangereuse », « Macron, t’as le droit d’épouser une vieille. Par contre , t’as pas le droit de nous imposer un vieillard », « Vous allez vous confronter à une génération qui vous connaît bien et que vous ne connaissez pas du tout », « Non à la prolongation. On n’est pas dans un match de foot » ,  « Ils ont des millions, nous sommes des millions », « Nous sommes blancs d’espoir, verts de dégoût et rouges de colère », « L’Algérie, pays des héros, dirigée par des zéros », « Femmes en action, le clan Boutef n’aura même pas notre soutien-gorge » « Vous êtes les voyous de la ripouxblique », « L’Afrique doit retrouver son nord » , « L’Algérie est un pays et non une caserne »

.