Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Algérie- Croissance économique 2018

Date de création: 23-04-2019 17:25
Dernière mise à jour: 23-04-2019 17:25
Lu: 33 fois


ECONOMIE- CROISSANCE- ALGERIE- CROISSANCE ECONOMIQUE 2018

La croissance économique de l'Algérie a atteint 1,5% en 2018 en volume, contre 1,4% en 2017, selon l’Office national des statistiques (ONS, 21 avril 2019). 

Quant au taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) hors hydrocarbures, il a été de 3,4% en 2018, contre 2,2% en 2017, indiquent les données provisoires de l'ONS.

Ce taux de croissance a été essentiellement tiré par les secteurs d’activités de l'agriculture, Bâtiment, Travaux Publics et Hydraulique (BTPH), y compris les services et travaux publics pétroliers (STPP), ainsi que par les services marchands et l'Industrie.

Ainsi, le secteur de l'agriculture, sylviculture et pêche a enregistré un taux de croissance annuel de +6% l'année dernière, contre 1% en 2017.       

Durant les quatre trimestres 2018, le secteur agricole a connu des taux de croissance soutenus, mais le plus important a été enregistré au 2ème trimestre (+8,2%), détaille l'Office.

Le secteur du BTPH, a lui aussi connu une croissance de +5,6% en 2018, contre +4,6% l'année d'avant. Ce secteur a enregistré des taux de croissance positifs durant les quatre trimestres de l'année 2018, avec un pic durant le 4ème trimestre (+8,6%).

Le taux de croissance des Services marchands a été de +4,5% en 2018, contre +4,1% en 2017. De bons taux de croissance ont été enregistrés dans cette activité durant l'année dernière, dont le meilleur durant le 4ème trimestre, soit (+5,9%).

Les services marchands dont les Transports et communications, le Commerce, les Services fournis aux entreprises et aux ménages, ainsi que les Hôtels-Cafés-Restaurants, ont également participé à cette croissance.

D'autres secteurs y ont également participé tels que l'Industrie (+3,7%), contre +4,5% en 2017 et les Services non marchands (+1,2%) en 2018, contre (+0,5%) en 2017.

Les Services non marchands concernent les affaires immobilières, les services financiers et les administrations publiques.

Concernant le secteur des hydrocarbures l'ONS relève une contre-performance, avec une baisse de croissance de (-6,2%) en 2018 contre (-2,4%) en 2017. 

La croissance du PIB a été de 2,6% au 4ème trimestre 2018, contre 0,4% durant la période de l’année 2017.

Toutefois, la croissance du secteur des hydrocarbures a reculé de -5% au 4ème trimestre 2018, contre (-11,3%) à la même période de 2017.

Ainsi, le taux de croissance du PIB hors hydrocarbures a été de 4,5% au cours du 4ème trimestre de l'année dernière, contre +2,3% durant la même période de 2017.           

La croissance du PIB hors hydrocarbures a été essentiellement tirée par les secteurs du Bâtiment, Travaux publics et hydraulique (BTPH, y compris services et travaux publics pétroliers), les services marchands,l'industrie et l'agriculture.

Ainsi, le secteur du BTPH, y compris STPP, a connu une bonne performance avec un taux de +8,6% au 4ème trimestre, contre + 5,9% durant la même période en 2017.

Les services marchands ont également participé à la croissance économique hors hydrocarbures avec un taux de +5,9%, contre +4% durant la même période de comparaison.

D'autres secteurs ont également participé à cette performance de la croissance économique hors hydrocarbures. Il s'agit des secteurs, respectivement, de l'Industrie (+4,3%), de l'agriculture, sylviculture et pêche (+4,1%) et des Services non marchands (+1,6%), détaille l'Office.          

Par ailleurs, l'ONS relève qu'en valeurs courantes, le PIB du 4ème trimestre 2018 a connu une croissance de 8,6%.

Dans ce sens, l'Office précise que la hausse du niveau général des prix au 4ème trimestre 2018 a été de 5,9% contre 4,8% pour la même période de 2017.

Cette hausse du déflateur du PIB s'explique essentiellement par la hausse des prix des hydrocarbures.