Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Accidents de la circulation 2017

Date de création: 10-02-2018 13:51
Dernière mise à jour: 10-02-2018 13:51
Lu: 4 fois


TRANSPORTS –ROUTE – ACCIDENTS DE LA CIRCULATION 2017

Le nombre de morts sur les routes a baissé de 8.84% durant l’année écoulée par rapport à 2016.

Selon les chiffres annoncés mardi dernier par le Centre national de prévention et de sécurité routières (CNPSR), l’année 2017 compte 3.639 décès suite à des accidents de la circulation et 36.287 personnes blessées et ce dans 25.038  collisions enregistrées durant cette période. Par rapport à l'année 2016, le CNPSR note une «baisse du nombre d'accidents (-13.23%), du nombre de morts (-08.84%) et du nombre de blessés (-17.54%)». alors qu'en 2016, il a été enregistré 3.992 morts dans 28.856 accidents de la route, précise la même source.
Ce résultat, même s’il n’est pas totalement satisfaisant, est dû à la politique de prévention routière qui a permis de réduire substantiellement le nombre de morts sur la route et ce, grâce aux mesures de sécurité routière et aux procédures juridiques rigoureuses contenues dans la  nouvelle législation, ainsi qu'aux campagnes de sensibilisation ayant mené à une baisse continue des indicateurs de l'insécurité routière.
Pour ce qui est des principales causes d’accidents, le CNPSR insiste sur le facteur humain, à savoir la vitesse excessive qui est à la cause d’un accident mortel sur trois.
L'analyse des données fournies par le centre fait ressortir qu'environ  96% des accidents de la route, enregistrées durant le premier semestre de l'année précédente, sont dus au facteur humain, à savoir l'excès de vitesse, avec un taux avoisinant 22%, outre le manque de vigilance des conducteurs dans les cités urbaines (13.15%) et les dépassements dangereux (6.37%). 
Les jeunes, notamment les nouveaux permis, sont à l’origine de plus de 65% des accidents de la route. Ainsi et selon le CNPSR, la tranche d'âge 18-29 ans constitue la tranche des conducteurs les plus impliqués dans ce genre de situation. Selon les statistiques fournies par ce centre, les conducteurs titulaires de permis de moins de 2 ans sont impliqués dans 27% des accidents. La valeur des dégâts matériels annuellement dépasse les 100 milliards DA, selon des statistiques fournies par le laboratoire de transport à  l'université de Batna. Ce dernier estime que les assureurs remboursent une moyenne de 45 milliards de dinars annuellement, soit un autre paramètre pris en considération dans le calcul du coût des accidents routiers. En outre, le coût des pertes financières dues aux accidents de la circulation représente 0,15% du PIB.