Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Dépenses militaires 2015

Date de création: 13-01-2018 12:46
Dernière mise à jour: 13-01-2018 12:46
Lu: 11 fois


DEFENSE- ETRANGER- DEPENSES MILITAIRES 2015

 

Les dépenses militaires dans le monde ont atteint un nouveau record en 2015, se chiffrant entre 1,73 et 2,76 trillions de dollars contre 1,35 et 1,89 trillion en 2005, selon un rapport du département d’État, publiémardi 2 janvier 2018 à Washington. Malgré cette hausse importante, la part des dépenses militaires dans la production économique mondiale à fin 2015 a été moins importante comparée à la fin de la guerre froide en 1989 lorsqu’elle a représenté 4,7% de cette production globale, relève la 35e édition de ce rapport annuel sur les dépenses d’armement et les transferts d’armes dans le monde. De 2005 à 2015, le montant annuel des livraisons internationales d'armes a augmenté d’environ 66% passant de 115 milliards (mds) de dollars à environ 192 mds de dollars, malgré la baisse enregistrée après 2012. La part des ventes d’armes dans le commerce mondial est passée de 0,6% à 0,9% durant la même période, selon les mêmes données. Les États-Unis et l’Union Européenne sont au coude à coude en termes de livraisons d’armes représentant chacun 10% du commerce mondial des armes, suivis de la Russie (5%) et de la Chine (2%). Globalement, les pays riches ont représenté 97% des exportations mondiales d'armes et environ 65% des importations. Dans cette catégorie, les États-Unis ont exporté, à eux seuls, environ 129 mds de dollars par an. L’énorme excédent commercial en matière de ventes d’armes a contribué à réduire le déficit commercial global des États-Unis de 20%, précise le rapport, en indiquant que l’essentiel des exportations américaines, soit près de 69%, ont été livrées à des pays riches.
Enfin le rapport relève que le nombre des effectifs servant dans les armées du monde a baissé durant la période couverte par le rapport de 2% à 20,6 millions de personnes en 2015 contre 21,1 millions en 2005.