Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Chèques impayés

Date de création: 24-05-2008 14:30
Dernière mise à jour: 06-08-2008 21:56
Lu: 598 fois


Un chèque impayé sur deux n'est pas déclaré par les banques et les établissements financiers à la Centrale des impayés auprès de la Banque d'Algérie. Celle-ci fait état (rapport diffusé en juillet 2006) de 43 351 déclarations en 2005 et relève, cependant, que le volume des incidents de paiements a atteint une valeur globale de plus de 28 milliards de dinars. De ce fait, les incidents de paiement déclarés en 2005 enregistrent une augmentation de près de 39% en nombre et près de 57% en valeur par rapport aux données de l'année 2004.
L'interdiction de chéquier a été appliquée à 7 360 personnes physiques et morales, en 2005, et ce pour des périodes allant de 12 à 24 mois. Un fichier qui est en augmentation de 27% par rapport à 2004 (5 805 interdits pour une valeur de 18 milliards de dinars) et de 95% par rapport à 2003 (3 770 interdits pour 18 milliards de dinars)
En fait, la Banque d'Algérie est préoccupée par les " insuffisances importantes " qui ressortent des déclarations des banques comparées aux données des chambres de compensation. L'interdiction bancaire d'émettre des chèques n'a pu avoir l'effet escompté malgré les efforts accomplis dans ce domaine, selon elle. En d'autres termes, la sanction bancaire d'émettre des chèques pour réduire les incidents de paiement liés à cet instrument n'a pas été suffisamment dissuasive.

Note: - Le règlement relatif à la mise en place d'un dispositif de prévention et de lutte contre l'émission de chèques sans provision auquel participent les banques, le Trésor public et les services financiers d'Algérie Poste a été publié dans le Journal officiel n°33.Ce règlement de la Banque d'Algérie est basé sur un système de centralisation des informations relatives aux incidents de paiements de chèques pour défaut ou insuffisance de provision et leur diffusion auprès des établissements financiers pour consultation et exploitation , notammant lors de la délivrance du premier chéquier à leur client.