Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infos' diverses 2017

Date de création: 03-01-2018 17:21
Dernière mise à jour: 03-01-2018 17:21
Lu: 6 fois


ENERGIE- INFOS’ DIVERSES- INFOS’ DIVERSES 2017


- Les exportations algériennes en gaz (gaz naturel et gaz naturel liquéfié) devraient passer de 54 milliards de mètres cubes (m3), en 2016, à 56 milliards m3, en 2017, soit une hausse de 5,5%. Pour le GNL, les exportations attendues pour 2017 devraient atteindre 17 milliards m3 équivalent gaz, contre 39 milliards m3 pour le gaz naturel. Les exportations gazières représentent environ 30% des exportations globales des hydrocarbures du pays.


- Pour le gaz de schiste, le pays occupe la troisième place dans le monde en termes de ressources techniquement récupérables de gaz de schiste, avec 707 trillions pieds cubes. Selon l'évaluation faite par Sonatrach, en collaboration avec des entreprises spécialisées, ce chiffre pourrait être revu à la hausse. Le potentiel du gaz de schiste de l’Algérie est énorme, mais, pour le moment, le développement des ressources en schiste n'est pas à l'ordre du jour.


- L’Algérie produit actuellement près de 30 millions de tonnes de produits pétroliers raffinés par an. Elle compte les porter à 50 millions de tonnes/an à l’horizon 2040.

- «L’Algérie reste à l’abri pour une longue période, même au-delà de 2030 ou 2040, en matière de réserves en hydrocarbures», a estimé Abdelmadjid Attar, ex-PDG de Sonatrach, et ex-ministre des Ressources en eau, dans une étude publiée par Pétrole et Gaz Arabe.


- «La filiale de Sonatrach à Londres pour la commercialisation du gaz vers l'Europe était motivée par les marges de bénéfice intéressantes. Elle achète les produits pétroliers à Sonatrach pour les commercialiser dans toutes les régions du monde. La flotte de cette filiale est composée de deux grands GPliers, Reggane et Djanet, avec une capacité de 84.000 m3 chacun, et trois autres, Adrar, Ghoud Enouss et Hassi Messaoud, d'une capacité moyenne allant jusqu'à 59.000 m3 chacun», a-t-il dit. «Elle compte également un navire de transport de pétrole brut d'une capacité de 2 millions de barils», a ajouté le Premier ministre.

-La capacité de production annuelle de Sonatrach «augmentera» de 200 millions de tonnes équivalent pétrole (Tep), actuellement, à plus de 205 millions de Tep, en 2017. Sonatrach compte «augmenter sa capacité de production annuelle», tout en «respectant» les décisions de baisse de la production de pétrole, comme convenu avec l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), sur la base de la plateforme de l'accord d'Alger, a précisé le Pdg de Sonatrach

-Industries minières : 31 subsatnces minérales exploitées et extraites depuis 1400 exploitations minières. Mais, exportations annuelles faibles ne dépassant pas les 170 millions de dollars