Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Revue Interexpo- "Tourisme magazine"

Date de création: 07-03-2019 18:50
Dernière mise à jour: 07-03-2019 18:50
Lu: 1 fois


TOURISME-BIBLIOTHEQUE D’ALMANACH- REVUE INTEREXPO-«  TOURISME MAGAZINE »

« Tourisme magazine. Revue mensuelle du tourisme. Editée par Interexpo, Beni Messous, Alger. N°82 , juillet 2017, 40 pages, 100 dinars

Sujets abordés : Les agences de voyages (2 041 opérationnelles , soit une agence pour 1 200 entrées sur le territoire et une agence pour 48 lits......Maroc : Un millier d’agences soit une agence pour 10 800 touristes et une agence pour 254 lits......Tunisie : 600 agences soit une agence pour 9 600 touristes et une agence pour 400 lits) ) , les forêts récréatives, le projet de Confédération nationale du Tourisme et voyages (avant fin 2017....mais,  attention aux « coquilles »......on dit « coup de pouce » et non « coup de pousse »), le point sur le Sitev 2017 (« on a l’impression que ce salon est turco-tunisien », selon un membre de la Fnat) , les parcs aquatiques (« une option touristique indéniable »), les sites archéologiques insuffisamment exploités (l’Algérie compte près de 470 sites culturels protégés dont plusieurs sont classées patrimoine mondial par l’Unesco) , l’incontournable sujet, bien sûr, s’agissant du foncier touristique  (avec un  pillage qui attaeint des proportions inquioétantes dans certaines régions) , l’animation tourstique, le tourisme dans le monde arabe (qui connaît de nouvelles tendances dont , peut-être, la plus lourde est l’engouement des touristes dits du « Golfe » - en non Golf - pour les destinations européennes), le tourisme gastronomique,  le rôle primordial du ministère des Affaires étrangères (dans les facilités à accorder des visas aux touristes étrangers) . Il y a , aussi, les produits artisanaux (« entre qualité et cherté des articles »), et l’incontournable réflexion technocratique sur « le tourisme : une alternative aux hydrocarbures »

Un sommaire très riche et varié

 

Extraits :  « Les agences de voyages locales sont mues par le gain, elles ne cherchent que leurs intérêts. Elles sont plus des agences de ‘Omra que de tourisme » (pp 10-11), « L’Algérie peut et se doit d’être une destination touristique.........Seulement, il ne faut pas négliger ou omettre les insuffisances et les carences de cette destination, telles que : l’absence de lisibilité, le déficit du marketing, l’insuffisance de l’offre hôtelière et faiblesse de la capacité d’hébergement, le manque d’offre foncière pour l’investissement touristique, la faible utilisation des Tic, le manque d’articulation de la chaîne touristique, l’inefficacité de transversalité intersectorielle......la vulnérabilité des sites naturels, les risques majeurs, la forte densité de la population sur la frange côtière... » (p 35)

L’Auteur : Slimane Seba, directeur de la publication. Tél-fax : 023 13 13 46. E-mail : tourismemagazine@yahoo.fr et www.tourismemagazine-dz.com

Avis :Utile car, en plus des articles d’analyse publiés, il y a des pages de présentation (fiches techniques assez courtes mais claires.....mis à part l’absence d’une fourchette des prix pratiqués qui permettent d’éviter toute « surprise »)  de restaurants haut de gamme......d’Alger et d’Oran, surtout d’Alger. Des « Etoiles » pourquoi pas ? . Pour ma part, je pense que la revue devrait se limiter à promouvoir la destination Algérie ...et un papier sur « Marrakech » (la ville de « rêve des mille et une nuits ») me paraît de trop.

Citations : «  Le problème du tourisme en Algérie se situe au sommet de l’Etat ; c’est à ce niveau-là, et seulement à ce niveau que le tourisme marchera, quand il sera décidé que celui-ci doit marcher  » (p 11)