Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Ue Sondage- Algériens/Ue

Date de création: 19-12-2017 11:10
Dernière mise à jour: 19-12-2017 11:10
Lu: 4 fois


RELATIONS INTERNATIONALES – ETUDES ET ANALYSES- UE SONDAGE – ALGERIENS/UE

© Meziane Rabhi/Liberté, dimanche 17 décembre 2017

Plus de 7 Algériens sur 10 estiment que leur pays entretient de bonnes relations avec l'Union européenne.

Telle est l’une des principales conclusions d’une enquête d'opinion menée en Algérie auprès d'environ 1 005 personnes par le projet “Opem Neighbours South”, financé par l'Union européenne dans le cadre de son enquête régionale couvrant le Maghreb et le Machrek et visant à évaluer les perceptions générales à l’égard de l’UE. Les questions posées portent notamment sur la description des relations qu’entretient l’Algérie avec l’Union européenne, les domaines dans lesquels l’Union européenne devrait jouer un rôle plus important, sur l’efficacité du soutien financier apporté par l’UE, la manière dont les gens perçoivent leur situation personnelle et la situation dans leur pays, ainsi que leurs attentes pour l'avenir. 71% des personnes interrogées en Algérie estiment que les relations avec l’Union européenne sont bonnes, relève l’enquête menée en Algérie de mai à juin 2017, en progression de 5% par rapport au précédent sondage. 8% des sondés estiment que les relations entre les deux parties sont mauvaises. 3% pensent que “l’Union européenne n’entretient aucune relation avec notre pays”. 57% des Algériens ont une image positive de l’UE. Cependant, les Algériens sont légèrement moins positifs dans leur perception de l'UE que la moyenne régionale pour les trois pays du Maghreb. 30% des sondés algériens affichent une neutralité. 56% des Algériens estiment que l’UE a une influence positive sur le développement socioéconomique dans le pays. 22% des personnes interrogées pensent que l'influence de l'Union européenne a été négative. 88% jugent le soutien financier de l’UE efficace. Une majorité des Algériens considère l'UE comme un partenaire important avec lequel leur pays partage des valeurs communes suffisantes pour coopérer (54%). La moitié (50%) soutient que l’UE apporte la paix et la stabilité dans la région. Comme dans d'autres pays de la région, les valeurs les plus fréquemment associées à l'UE sont les droits de l'Homme (69%) et l'égalité entre hommes et femmes (70%), tandis que celles qui sont le moins associées à l'UE sont la liberté de religion et l'absence de corruption. Le sondage a mis en évidence qu’un peu plus de la moitié (53%) des Algériens font confiance à l’UE, plus qu’aux autres institutions internationales comme la Ligue arabe (42%) ou l’ONU (44%). À la question “dans lequel des domaines suivants diriez-vous que votre pays a le plus bénéficié des politiques actuelles de l’Union européenne ?”, 39% des personnes interrogées en Algérie ont mentionné le commerce, 27% le tourisme, 28% le développement économique, 26% l’éducation et la démocratie et 20% l’emploi. Une grande majorité des Algériens interrogés dans le cadre de ce sondage sont globalement satisfaits de la vie qu’ils mènent (78%). En Algérie, l’inquiétude pour le chômage domine. 97% des sondés estiment que le chômage est le problème le plus important auquel leur pays est confronté, suivi par la corruption (50%), la situation économique et le logement (36%).