Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Migration clandestine Europe- Classement Hcr 2018

Date de création: 04-12-2017 11:35
Dernière mise à jour: 04-12-2017 11:35
Lu: 2 fois


POPULATION – EMIGRATION- MIGRATION CLANDESTINE EUROPE - CLASSEMENT HCR 2018..................... ; Les Algériens, candidats à l’émigration clandestine et qui naviguent sur la mer Méditerranée pour rejoindre les côtes européennes (Espagne et Italie), sont classés dans le Top 5 dans un rapport publié, jpar le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Avec plus de 1000 tentatives déjouées par les gardes-côtes durant la période allant de janvier à septembre dernier et 850 harraga interceptés durant le mois de novembre en cours, les Algériens représentent un taux de 6% sur l’ensemble des migrants qui ont traversé la Méditerranée vers le Vieux continent pour la période allant de juillet à septembre 2017. Sur les 29 700 migrants recensés, toutes nationalités confondues, interceptés en haute mer durant les trois derniers mois, notamment sur les côtes italiennes et espagnoles, les Algériens représentent 18% des débarqués en Espagne en juillet, 13% en août et 25% en septembre, a encore révélé le HCR qui tire la sonnette d’alarme quant à l’ampleur que prend ce phénomène. Ceci dit, les Algériens occupent la seconde place derrière les harraga marocains qui, eux, représentent 33% des arrivées en Espagne en juillet, 32% en août et 27% en septembre. Ce classement confère à l’Algérie la cinquième place, derrière la Syrie (15%), le Maroc (9%), le Nigeria et l’Irak (7%). Selon le HCR qui signale une hausse vertigineuse de 90% des arrivées en Espagne, ce sont 5 924 migrants qui ont débarqué par voie maritime au péril de leur vie et 1 792 autres harraga qui ont fait la traversée par voie terrestre durant la même période. Sur les 29 700 arrivées, 7 800 migrants ont été interceptés en Espagne et 21 700 autres migrants interceptés en Italie. Pis encore, le HCR a révélé que pas moins de 122 200 migrants sont arrivés sur les côtes italiennes et espagnoles au cours de l’année 2017. Selon des organisations non gouvernementales, qui citent des rapports datant de 2005 à 2016, 10 000 harraga ont été arrêtés par les gardes-côtes algériens, espagnols et italiens, plus de 25 000 migrants ont réussi à effectuer la traversée de la Méditerranée et plus de 1500 harraga ont péri en haute mer à cause des mauvaises conditions météorologiques..........................