Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Asile en France- Demandes algériennes 2016

Date de création: 22-11-2017 18:29
Dernière mise à jour: 22-11-2017 18:29
Lu: 2 fois


POPULATION- EMIGRATION - ASILE EN FRANCE- DEMANDES ALGERIENNES 2016......... Environ 2000 Algériens ont fait une demande d’asile en France pendant l’année 2016, selon l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), de la Cour nationale du droit d’asile (CNDA) et de l’Assemblée nationale française (chiffres en mars 2017) ....................... Ces chiffres placent l’Algérie en 9e position dans le classement des nationalités des demandeurs d’asile, après l’Afghanistan (5500 demandeurs), le Soudan (5400), Haiti (5100), l’Albanie (4200), la Syrie (3600), la RDC (2500), la Guinée (2300) et le Bangladesh (2200), selon la même source. Des pays en situation de guerre. Ce qui n’est pas le cas de l’Algérie..................................... Qui sont ces demandeurs d’asile algériens et pourquoi souhaitent-ils obtenir le statut de réfugié ou de protection subsidiaire en France, l’Algérie n’étant plus en guerre ?....................... L’OFPRA indique que les informations relatives aux réfugiés restent strictement confidentielles. Mais en 2015, le rapport d’activité de l’OFPRA indiquait déjà que 1913 dossiers avaient été déposés par des Algériens, un chiffre proche de celui annoncé par Le Figaro pour l’année 2016. Le rapport de l’OFPRA notait que les demandes déposées en 2015 étaient « globalement similaires » à celles déposées en 2014, où leur nombre était de 1337................................. Parmi les 1913 dossiers déposés par des Algériens en 2015, 1881 correspondaient à une première demande, une augmentation de plus de 40% par rapport à l’année 2014. De plus, 440 demandes avaient été faites en 2015 par des mineurs accompagnants, ce qui porte le total général des demandes à 2353. Parmi ces demandes, 621 avaient été déposées par des femmes (dont 186 mineures accompagnantes)................................... Les demandeurs d’asile algériens ont principalement fait référence à « des menaces émanant de groupes islamistes armés », selon le même rapport, qui cite parmi eux des « membres des forces de sécurité » et des « commerçants victimes de racket ».......................... Une proportion moindre des demandeurs d’asile algériens a déclaré avoir des « craintes à l’égard des autorités algériennes ». L’Office indique que ces demandeurs sont des « militants de la cause kabyle », des « magistrats victimes de machinations politiques » ou des « cadres de l’administration ou d’entreprises privées ayant dénoncé des malversations impliquant des membres du pouvoir ».................................. D’autres demandes sont aussi liées à des violences conjugales, à des « représailles subies par des membres de la famille en raison de relations intimes entretenues hors-mariage ». Enfin, quelques demandes sont liées à des conversions religieuses ou à l’orientation sexuelle........................................ Au 1er décembre 2015, 1384 Algériens étaient placés sous la protection de l’OFPRA, dont 43% de femmes.