Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Accidents du travail 2018

Date de création: 21-02-2019 18:14
Dernière mise à jour: 21-02-2019 18:14
Lu: 61 fois


TRAVAIL- SECURITE- ACCIDENTS DU TRAVAIL 2018

Plus de 44.000 accidents de travail ont été déclarés à la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés, dont 506 accidents mortels, durant l'année 2018, a révélé le Directeur général de la caisse (mercredi 20 février 2019)
Dans une déclaration à la presse, M. Tidjani Hassan Haddam a indiqué que la CNAS prend en charge de nombreux dangers professionnels et ce, à travers l’indemnisation sur les accidents qui surviennent dans les lieux de travail ainsi que les maladies professionnelles, précisant qu’un nombre important d’accidents de travail sont recensés annuellement par ces services. «Ces accidents sont dus dans la plupart des cas à une négligence et parfois le non-respect des consignes de sécurité et de protection au sein des entreprises et dans les lieux de travail», a-t-il expliqué.  Poursuivant ses propos, le responsable de la CNAS a fait savoir que les dépenses de la Caisse pour la prise en charge des victimes des accidents de travail et des maladies professionnelles ont atteint en 2018 la bagatelle de 2,4 milliards de DA, soit, selon lui, plus de 1,1 million de remboursement effectuées par la caisse par jour, ce qui est énorme, a-t-il dit, toute en insistant sur la prévention contre les dangers professionnels qui peuvent causer un handicap durable ou parfois la mort à travers les différentes mesures de protection.
Parmi les secteurs qui enregistrent le plus d’accidents de travail, M. Haddam citera en premier lieu le secteur des Services avec 26, 8% suivi du secteur du Bâtiment et des travaux publics avec 26,7 % et celui de la Métallurgie avec 10,1%.
Concernant les maladies professionnelle, le DG de la CNAS a relevé l’existante d’une commission nationale mise en place par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale. Il a, à ce sujet, révélé que 406 maladies professionnelles ont été déclarées à la CNAS, citant entres autres la surdité avec 18.4% des cas, la tuberculose professionnelles dans 13% et certaines anomalies des cordes-vocales chez les enseignants, notamment avec un taux atteignant les 11.8%  Pour faire face à cette situation, M. Haddam a mis en exergue les efforts consentis par la caisse qui œuvre sans cesse, dans le cadre de ses plans de travail, à instaurer et à développer la culture de la prévention dans le milieu du travail afin de diminuer le nombre des accidents de travail et des maladies professionnelles. Ces derniers sont à l’origine d’un nombre non négligeables d’arrêts de travail et de remboursements qui pèse très lourd sur les charges de l’Etat.
Il est utile de savoir qu’un accident du travail est considéré comme étant un accident ayant entraîné une lésion corporelle, survenu au temps et au lieu de travail ou survenu sur le trajet (aller-retour) compris entre le lieu de résidence et le lieu de travail ou un lieu assimilé, ou encore lors d’une mission de travail.
L’accident du travail doit être déclaré dans les 24 heures à l’employeur par le travailleur lui-même ou par l’un de ses représentants. Et dans les 48 heures, à l’organisme de sécurité sociale par l’employeur. Notons que les dernières statistiques issues du bureau international du travail révèlent que 2,3 millions de travailleurs dans le monde décèdent des suites d’un accident de travail ou à cause de maladies professionnelles.