Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Opérateurs- Chiffre d'affaires

Date de création: 30-10-2017 12:21
Dernière mise à jour: 30-10-2017 12:21
Lu: 4 fois


TELECOMMUNICATIONS – TELEPHONIE MOBILE- OPERATEURS- CHIFFRE D’AFFAIRES 2016............................................... Le chiffre d’affaires consolidé (provisoire) généré en 2016 par les quatre opérateurs exerçant dans les segments de la téléphonie fixe et mobile s’élève à 444 milliards de dinars, contre 433 milliards de dinars en 2015, soit une augmentation de 11 milliards de dinars en valeur absolue, représentant un taux de croissance de 2,54%............................................. Cet accroissement s’explique, notamment par la progression qu’a connue le parc 3G et 4G (fixe et mobile). C’est ce qu’a rendu public, vendredi 31 mars 2017, Mohamed Ahmed Nacer, président du Conseil de l’autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) lors d’une conférence de presse au siège de l’ARPT. Les parts de marché en termes d’abonnés des opérateurs mobiles sont comme suit : 34,79% (OTA/Djezzy), 36,87% (ATM/Mobilis) et 28,34% (WTA/Ooredoo).......................................... Parmi les autres indicateurs figure la diminution du nombre d’abonnés actifs au GSM qui a atteint 20,381 millions au 31 décembre 2016, contre 26,701 millions en 2015, soit une différence de 23,75%. Ce résultat s’explique par la migration vers la 3G et la 4G. Le nombre total d’abonnés ayant souscrit à l’internet fixe et mobile a atteint 29,539 millions d’abonnés en 2016, contre 18,947 millions en 2015, soit une augmentation de 10,592 millions d’abonnés.............................................. Le parc des abonnés de la 3G a atteint 25, 215 millions contre 16,685 millions l’année précédente, soit une évolution de 51,12%. Ce qui dénote de l’envolée de l’internet mobile. Il est à signaler que le déploiement de la 4G est plus rapide que la 3G. Il est attendu qu’au terme de la 1re année, «33 wilayas seront couvertes par au moins 1 opérateur avec un taux de couverture de 10 à 75%». Le parc d’abonnés global (GSM, 3G, 4G) a atteint les 47,041 millions d’abonnés en 2016, contre 43,391 millions d’abonnés à fin 2015, soit 3,65 millions d’abonnés de plus. Le nombre d’abonnés aux réseaux fixe et mobile a atteint 50,446 millions d’abonnés en 2016, contre 46,659 millions d’abonnés en 2015, soit une augmentation de 3,787 millions d’abonnés. Cela s’explique principalement par l’accroissement du parc d’abonnés 3G et le lancement des services 4G........................................... L’accès à internet via l’opérateur public Algérie Télécom reste modeste (2,9 millions) alors que l’internet mobile connaît une grosse progression avec 26 millions d’abonnés. Les appareils mobiles s’imposent en Algérie comme le moyen le plus utilisé de nos jours pour accéder au web avec une tendance qui ne fait que s’amplifier et une connectivité qui est de plus en plus nomade. L’usage de l’internet mobile a favorisé la croissance des réseaux sociaux, qui sont maintenant plus consultés sur smartphone que sur PC. L’âpre concurrence touche toutes les couches de l’internet mobile, depuis le matériel (téléphones mobiles, tablettes), les opérateurs (proposition de services), les opérateurs de contenu et les systèmes d’exploitation. La demande des consommateurs/ clients en ce qui concerne les applications mobiles ne faiblit pas. Elle est actuellement plus orientée vers des contenus audio et vidéo, gourmands en réseau............................................ En outre, l’ARPT a fait savoir que le marché postal est caractérisé par l’activité de 46 opérateurs et prestataires : 1 qui concerne le régime d’exclusivité avec un courrier n’excédant pas le poids de 50 grammes (Algérie Poste), 5 opérateurs avec un régime d’autorisation et 40 avec le régime de la simple déclaration. La répartition des parts de marché se présente comme suit : DHL International Algérie (77%), UPS Algérie (7%), Falcon Express Algérie-Fedex (6%), EMS Champion Post (5%) et AGEM-TNT (5%). Le nombre d’habitants pour un 1 bureau de poste en 2016 est de 10 754 habitants, alors que la norme fixée par l’Union postale universelle (UPU) est de 6000 habitants pour un 1 bureau.