Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Liberté économique- Rapport Fraser 2017

Date de création: 30-10-2017 09:22
Dernière mise à jour: 30-10-2017 09:22
Lu: 3 fois


ECONOMIE- ETUDES ET ANALYSES- LIBERTE ECONOMIQUE- RAPPORT FRASER 2017.................................................. L’Algérie demeure très en retard en matière de liberté économique. Le dernier rapport du groupe de réflexion canadien, Fraser Institute, classe notre pays au 156 rang sur 159 pays concernés par une enquête mesurant un ensemble de critères économiques en rapport avec le libre marché, le libre-échange et la liberté d’entreprendre....................... Ainsi, avec un score de 4,84, l’Algérie perd cinq places par rapport à l’année précédente et ne surclasse que trois pays dont la situation économique n’est pas à envier, à savoir le Congo (4,81), la Centrafrique (4,62) et le Venezuela (2,92), plongés dans une crise économique sévère.............................. Pis encore, des pays en situation de conflit, à l’exemple de la Syrie, la Libye ou encore la Birmanie, sont mieux classés que l’Algérie. Dans le Monde arabe, l’Algérie est de loin distancée par les Emirats arabes unis (37e), la Jordanie (39e) et le Qatar (45e). Au Maghreb, la Tunisie et le Maroc occupent respectivement les 117e et 120e places dépassant largement l’Algérie.......................................... Il faut préciser, cependant, que ce rapport se base sur des données statistiques collectées en 2015 à partir d’un certain nombre de sources différentes (y compris la Banque mondiale, le Fonds monétaire international et autres)............................... Il décortique la situation économique à travers des critères qui concernent, entre autres, la taille du gouvernement où l’Algérie a obtenu un score de 3,56 points (158e place), la structure juridique et la protection de la propriété privée notée à 4,55 points (99e place), l’accès à une monnaie stable évaluée à 6,85 points (138e place), la liberté des échanges commerciaux à l’international notée à 4,01 points (157e place) et, enfin, la réglementation du marché du crédit, du travail et des entreprises où l’Algérie a eu un score de 5,24 points (149e place)....................................... L’Institut Fraser, qui considère la liberté économique comme étant l’une des principales conditions pour la prospérité, la création de l’emploi et la lutte contre la pauvreté, distingue dans son rapport 10 pays champions en matière de liberté économique. Il s’agit de Hong Kong qui arrive encore en première position, avec un score de 8,97 points (contre 9,03 points), suivie de Singapour (8,81 points), de la Nouvelle-Zélande (8,48 points), la Suisse (8,44), l’Irlande (8,19), le Royaume-Uni (8,05), l’île Maurice (8,04), la Géorgie (8,01), l’Australie (7,99) et l’Estonie (7,95)........................................ Le rapport souligne que sur les 15 dernières années, les régressions les plus substantielles ont été enregistrées dans les pays d’Amérique latine mal gouvernés, à savoir le Venezuela (qui ferme le classement mondial, la Corée du Nord et Cuba n’étant pas classées faute de données), ainsi que l’Argentine et la Bolivie. En Europe, la Grèce et l’Islande, qui ont mal vécu la crise financière et ont fait face à des réponses politiques peu concluantes, ont également régressé sensiblement. A l’inverse, les gains de liberté économique les plus importants sur la même période ont été réalisés par la Roumanie, la Bulgarie, le Rwanda, l’Albanie et Chypre.