Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Prévention et sécurité routières- Cnpsr 2018

Date de création: 01-02-2019 17:24
Dernière mise à jour: 01-02-2019 17:24
Lu: 39 fois


TRANSPORTS- ROUTE – PREVENTION ET SECURITE ROUTIERES- CNPSR 2018

 

Extraits de l’intervention du Directeur du Centre national de la prévention et de la sécurité routières , CNPSR, « Forum d’El Modjahid, samedi 27 janvier 2019).

Les indicateurs de l’insécurité routière ont connu une baisse, légère et constante, au cours de ces dernières années». Ainsi, 22.991 accidents corporels de la circulation routière ont été comptabilisés durant l’année 2018,  soit 2.047 accidents de moins par rapport à la même période de l'année 2017, situation qui a influé positivement sur les autres indicateurs de la sécurité routière au niveau national.
En effet, la mortalité routière a baissé de 9,4%, comparativement à l'année 2017, épargnant ainsi la vie à 329 personnes.
Le nombre de personnes blessées sur nos routes a, quant à lui, diminué de 10,24% : 36.287 personnes au cours de l'année 2018, contre 36.287 durant l'année 2017, soit 3.717 personnes blessées en moins. Cette sensible baisse est enregistrée depuis l'année 2016, période qui coïncide avec la prise en charge du dossier «Sécurité routière» par le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire
Il faut dire que les 22.991 accidents corporels comptabilisés durant l'année 2018 constituent le seuil le plus bas jamais enregistré depuis l'année 1995, période au cours de laquelle il avait été recensé un nombre de 20.127 accidents corporels de la circulation routière. Les tendances de l'année 2017 sont également observées au cours de l'année 2018, à savoir : la forte implication des jeunes conducteurs 18-29 ans, les jeunes conducteurs sont surreprésentés dans les accidents de la circulation survenus au titre de l'année 2018, la tranche d'âge comprise entre 18 et 29 ans a été impliquée dans 7.992 accidents corporels, soit 34,77% du nombre global des sinistres routiers enregistrés. Dans le chapitre des victimes de la route, on constate que les enfants et les jeunes de moins de 29 ans tiennent également le haut du tableau : 1.413 jeunes de moins de 29 ans ont perdu la vie sur nos routes au cours de l'année 2018, soit 42,69% du nombre global de décès. 18.138 jeunes de moins de 29 ans ont été blessés durant cette même période, soit 55,69% du nombre global des victimes.
Les conducteurs titulaires d'un permis de conduire de moins de 2 ans (permis probatoire) ont été impliqués dans 5.370 accidents corporels de la circulation routière au cours de l'année 2018, soit près de 23,36% de la totalité des conducteurs impliqués. Cet état de fait peut être expliqué, en grande partie, par la faiblesse de l’apprentissage à la conduite et le jeune âge des nouveaux titulaires des permis de conduire, lesquels favorisent les comportements intempestifs et les postures dangereuses et irréfléchies en circulation. L'excès de vitesse a été à l'origine de 4.528 accidents corporels, soit 19,69% des causes de la sinistralité, tandis que la baisse de vigilance du conducteur est donnée pour être la cause de 3.778 accidents, alors que les dépassements dangereux sont mis en cause dans 1.361 cas d'accident. Les résultats encourageants, au demeurant perfectibles, obtenus au cours de l'année 2018, doivent être mis à l'actif des efforts soutenus de prévention et de sensibilisation développés par les principaux acteurs de la sécurité routière, ainsi qu'à l'action résolue des services de sécurité.