Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Essai Mohamed Imache- "Amar IMache...."

Date de création: 28-01-2019 11:26
Dernière mise à jour: 28-01-2019 11:26
Lu: 10 fois


HISTOIRE- BIBLIOTHEQUE D’ALMANACH- ESSAI MOHAMED IMACHE- « AMAR IMACHE..... »

Amar Imache. Le pionnier occulté. Essai de Mohamed Imache. Koukou Editions Barzakh, Alger 2017 500 dinars, 110 pages

Né en 1985, il  a eu un peu de chance puisque, en ces débuts des années 1900, quand s’ouvrent les premières écoles en Kabylie, le grand frère avait déjà treize ans et le cadet commencait à peine à apprendre à marcher. Ce sera donc lui qui , à cinq ans, ira à l’école publique....De plus, il fait déjà preuve d’intelligence, d’initiative et de réflexion, ce qui joue grandement en sa faveur au lieu d’être affecté aux travaux des champs qui demandent beaucoup de bras.

Certificat d’études en poche (à Taguemount Oukerrouche), il ira travailler dans les champs de la famille et, surtout, comme ouvrier agricole   dans les fermes de la Mitidja....C’est là, certainement , qu’il découvre l’exploitation et l’humiliation infligées par les colons et leurs contremaîtres, arrogants et menaçants. A la veille de la première Guerre mondiale, âgé d’un peu plus de dix huit ans, il émigre en France.

 En février 1947, il revient  au pays......laissant derière lui une lettre d’adieu, véritable réquisitoire contre Messali, dont il dénonce le culte de la personnalité et la mégalomanie.Dernière sortie, il crée le Parti de L’Unité Algérienne  (se proposant entre autres de clarifier la religion musulmane et de combattre le fanatisme) qui échouera assez vite  sous les attaques des fidèles du Ppa-Mtld messaliste. Et, il rejoindra, à la veille de l’insurrection armée, lui le si radical, les rangs de l’Udma.

Plus de 30 années  de lutte (s), avec ,toujours , pour leitmotiv une Algérie indépendante. Sans discontinuer. Depuis le jour où – déjà vieil émigré fort de 14 années d’ « é migration interne et externe »-  il a créé ,en mars 1923,  l’Etoile nord- africaine (Messali Hadj , arrivé à Paris en juin 1924, avait adhéré en 1925 au Parti communiste français où il devient permanent appointé jusqu’en 1927 ) dont le premier Sg fut Hadj Ali Abdelkader (un « Arabe » de Tlemcen )  ..... « sur un socle militant kabyle ». Avec de la prison, des interdictions (de réunions et du journal ) , les dissolutions (du parti) , des menaces, l’incompréhension , la mise au chômage,le camp de concentration nazi, la maladie....

Revenu au pays, et bien  que quelque  diminué physiquement, il contribue à la vie du village puis à la lutte de libération nationale par ses encouragements et ses conseils....Il décèdera le 7 février 1960 à Ait Mesbah laissant une veuve et cinq enfants...

En annexes de l’ouvrage, des extraits de ses quatre brochures....et sa lettre d’adieu aux Algériens résidant en France

 

L’Auteur : Fils aîné de Amar Imache, né en 1949, enseignant en électronique (Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou)

Extraits : « L’année 1930 , qui marque le centenaire de la colonisation , est donc fêtée comme prévu. Tout le monde a festoyé, dansé , jubilé......L’humiliation atteint son comble :désormais l’indigène n’est évoqué que dans les plaisanteries ou présenté comme « objet de curiosité ». Pendant ce temps, une autre frange d’indigènes, des indigènes de service définitivement soumis, étalent leurs démonstrations de loyalisme et d’allégeance à la France coloniale... » (p 25),

Avis :  Itinéraire du père biologique du nationalisme algérien

 Citations : « Un Parti sans journal est comme un enfant sans parents. Il ne survivra pas longtemps. » (Amar Imache, p 29) , « La critique est l’apanage de la politique. Sans la critique, on ne fera jamais rien de bon dans le monde puisque, malgré cela, on arrive, hélas ! à faire trop de mal » ( p 104, Extrait de la 3ème brochure), « Le monde est plein de loups à face humaine et trop de bergers font cause commune avec eux » (Extrait de la 4ème brochure),