Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Dockers - Attentat Oas du 2 mai 1962

Date de création: 08-05-2017 17:03
Dernière mise à jour: 08-05-2017 17:03
Lu: 15 fois


HISTOIRE- GUERRE DE LIBERATION NATIONALE- DOCKERS- ATTENTAT OAS DU 2 MAI 1962 Mercredi 2 mai 1962, l’Organisation armée secrète française (OAS) a perpétré, à Alger, le plus sanglant des attentats qu’elle n’ait jamais commis contre la population algérienne. Une voiture piégée —chargée de ferraille et de morceaux de fonte — a explosé devant le centre d’embauche des dockers sur le port. L'attentat a fait 200 morts et plus de 250 blessés, tous algériens, parmi les candidats au jeton du «shift et double shift» (simple ou double vacation de travail), pour être «autorisés à gagner son pain» en déchargeant sur son dos les cargaisons d'un cargo dans des conditions plus que difficiles. Ces dockers sont aujourd’hui des martyrs de la Révolution qui ont payé de leur vie pour que l’Algérie soit enfin libérée de l’horrible joug colonial. L’histoire révèle que ces dockers avaient refusé d’être à la solde de ceux qui ont voulu perpétuer les massacres en Algérie. Ils avaient toujours refusé de décharger l’armement transporté par les navires français, destiné à la machine de répression de l’armée française contre les moudjahidine. L’évocation du 2 mai 1962 rappelle le visage hideux du colonialisme et l’odieuse haine des tenants de l’Algérie française. En ce mercredi, vers 5h45, devant le bureau d’embauche du port d’Alger, des centaines de dockers s’y étaient agglutinés pour arracher les quelques jetons qui leur garantissaient souvent le simple repas du jour, l’OAS a décidé de frapper lâchement. Les victimes étaient dans la majorité des jeunes chômeurs en quête d’un emploi décent, mais la folie meurtrière de l’OAS en a voulu autrement, en cette matinée du 2 mai 1962, à deux mois seulement du recouvrement de l’indépendance. Aussi, chaque année, au mois de mai, les dockers et l’ensemble des travailleurs du port d’Alger commémorent cette date historique, pour marquer l’événement tragique. La magnifique stèle commémorative, érigée sur les lieux même de l'attentat, montre si bien les traits tirés par l'effort d'un docker accablé par le poids d'une lourde charge.