Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Roman- Amel/Abdelkader Hammouche

Date de création: 07-05-2017 16:18
Dernière mise à jour: 07-05-2017 16:18
Lu: 37 fois


SOCIETE- BIBLIOTHEQUE D’ALMANACH- ROMAN- AMEL/ ABDELKADER HAMMOUCHE Amel. Roman de Abdelkader Hammouche. Editions Barkat, Alger 2017. 400 dinars, 258 pages Elle était jeune, elle était belle, elle était heureuse , elle était libre. Elle aspirait à seulement vivre dans un univers pur où les êtres humains passeraient leur temps à s’aimer, à s’entraider, à sourire et rire, à voir , en somme , la vie sous un jour agréable . Hélas, la mort subite de la mère bien- aimée et compréhensive , puis du père aimant la perturbe fortement . Un malheureux hasard ( l’excès de confiance en une cousine à la légèreté cachée !) fait qu’elle sera violée. Enceinte, elle est renvoyée de la maison familiale par ses frères (qui avaient toujours rêvé de la « mettre au pas ») ; elle se retrouve seule dans la nature....après avoir avorté..... pour ne pas enfanter, elle le sait, d’un enfant qui sera plus que malheureux dans une société qui ne comprend ni ne pardonne le moindre écart . Elle sera aidée , en cours de route, par des âmes plus que charitables (dont des Sœurs blanches encore installées à Alger, l’histoire se déroulant bien avant la vague « vertueuse » terroriste islamiste. ) . Elle retrouvera un travail stable et des amies compréhensives. Elle reprendra goût à la vie.......et elle rencontrera, grâce à des collègues de travail, celui qui deviendra son époux (tout en sachant toute son histoire ) et futur père de ses enfants. Tout est bien qui finit bien pour Amel....... car « Dieu n’abandonne jamais ses créatures innocentes ». Mais, hélas , combien d’autres Amel, victimes involontaires de la sexualité débridée d’une société frustrée et d’une gent masculine machiste, haineuse et envieuse, n’auront pas sa chance. L’Auteur : Ancien journaliste, actuellement,avocat, Abdelkader Hamouche est déjà auteur de plusieurs romans (3) , pour la plupart , sinon tous, tirés de faits authentiques Extrait : «Les hommes sont-ils donc tous des monstres obsédés à satisfaire leurs appétits sexuels par tous moyens sans se soucier de la dignité et de l’intégrité physique de leur victime, du traumatisme qu’ils lui causent ? Pensent-ils qu’avec l’argent il leur est possible de tout acheter, de tout se permettre ? » (p 198) Avis : Enfin, un bon « roman d’amour »....très (trop ?) réaliste. Citation : « Pourquoi Dieu emporte-il toujours les êtres qu’on aime et accorde t-il la faveur de la longévité à d’autres dont la vie n’est qu’une suite de mauvaises actions ? » (p 28)