Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infos' diverses 2018

Date de création: 09-01-2019 17:41
Dernière mise à jour: 09-01-2019 17:41
Lu: 85 fois


TELECOMMUNICATIONS-INFOS’ DIVERSES – INFOS’ DIVERSES 2018

-Suite à la mise en esxploitation du satellite algérien Alcom Sat 1, TDA a pris ses dispositions pour la gestion du secteur audiovisuel algérien : Alcom Sat 1 dispose de 9 transpondeurs dédiés à la diffusion TV et radio par satellite, soit 9 bouquets de chaînes. Premier basculement , les chaînes TV publiques et les 55 chaînes radio publiques. Par la suite, des équipements sont prévus en vue de diffuser 8 chaînes en HD, 16 chaînes en diffusion standard, SD et 100 chaînes radio.....TDA va faire bénéficier le consommateur d’une offre de prix attractifs avec uen période de gratuité

Par ailleurs ATS, Algérie Telecom Satellite (filiale d’Algérie  Télécom)  prévoit la mise sur le marché d’un pack comprenant un démodulateur numrique avec les chaînes de télévision favorites des Algériens (actuellement se trouvant sur Nilsat et Arabsat) . On aura donc, ainsi,  une seule antenne



http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gif-L'opérateur mobile Ooredoo Algérie a rendu public ses résultats financiers du premier trimestre 2018, annonçant 13,5 millions d'abonnés et 23 milliards de dinars de revenus. 

«Le bilan d'activité du 1er trimestre 2018 de Ooredoo Algérie a été notamment marqué par une stratégie commerciale dynamique autour de l'Internet mobile haut débit à travers le lancement de services innovants tels que sa solution Sahla BOX, offrant une expérience unique et inégalée de connectivité permettant aux particuliers et aux professionnels de profiter pleinement du réseau 4G de Ooredoo», indique un communiqué de l'opérateur. Les revenus de Ooredoo Algérie «ont atteint 23 milliards de dinars algériens au 1er trimestre 2018», et son nombre d'abonnés a atteint «13,5 millions» d'usagers à la même période. 

Le résultat avant intérêts, impôts (taxes), dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations (EBITDA) a été de 9,6 milliards de dinars algériens», précise la même source, ajoutant que durant le premier trimestre 2018, «Ooredoo Algérie a investi près de 3,1 milliards de dinars, notamment dans le renforcement et la modernisation de ses équipements des réseaux 3G et 4G». 

Le communiqué indique que la filiale algérienne de Ooredoo «représente 9% du nombre d'abonnés et 13% du montant des investissements» au sein du groupe. 

«Les résultats du 1er trimestre 2018 de Ooredoo Algérie reflètent la fiabilité de sa stratégie de développement et d'investissement à long terme en Algérie et sa volonté de mettre à la disposition du client algérien l'excellence, l'expertise et le savoir-faire technologique d'un groupe mondial», ajoute le communiqué, assurant que l'opérateur poursuivra en 2018 «sa stratégie tournée vers le digital qui vise à démocratiser l'Internet très haut débit mobile auprès des clients». 

-L'opérateur mobile Ooredoo Algérie a publié jeudi 27 juillet 2018 ses résultats financiers du 1er semestre 2018 faisant état d'un chiffre d'affaires de 44,2 milliards de dinars algériens et de 13,6 millions d'abonnés. «Au terme de cet exercice financier, la filiale algérienne du groupe Ooredoo a poursuivi ses performances consolidant ainsi sa position dans le marché national de la téléphonie mobile», indique un communiqué de Ooredoo. Selon la même source, «le résultat avant intérêts, impôts (taxes), dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations (EBITDA) a été de 17,5 milliards de dinars algériens au 1er semestre 2018». Ooredoo Algérie rappelle que «durant les six premiers mois de l'année 2018», l'opérateur «a investi 7,8 milliards de dinars algériens notamment dans le renforcement et la modernisation de ses équipements réseau 3G et 4G, contre 3,5 milliard de dinars algériens pour la même période de l'année 2017». 
- Taux de pénétration de la téléphonie mobile en Algérie : 105 % (selon Mobility Report d’Ericsson, juillet 2018

-A fin 2018, selon l’UIT, queqlue 3,9 milliards de personnes utilisent internet (51,2% de la population mondiale). Pays riches :80,9% de la population