Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infos' diverses 2018

Date de création: 09-01-2019 13:37
Dernière mise à jour: 09-01-2019 13:37
Lu: 106 fois


TR AVAIL –INFOS’ DIVERSES – INFOS’ DIVERSES 2018  

-Les services de l’Agence de la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) d’Alger ont enregistré, lors du premier semestre de 2017, plus de 83.000 certificats médicaux d’arrêt de travail, tandis que leur chiffre a baissé, lors de la même période de 2018, pour atteindre 70.000 certificats, grâce au contrôle strict des certificats médicaux de complaisance (illégaux), a-t-on appris hier auprès des mêmes services.


. Les services de l’Agence de la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) d’Alger ont enregistré, lors du premier semestre de 2017, plus de 83.000 certificats médicaux d’arrêt de travail, tandis que leur chiffre a baissé, lors de la même période de 2018, pour atteindre 70.000 certificats, grâce au contrôle strict des certificats  médicaux de complaisance (illégaux), a-t-on appris hier auprès des mêmes services. «Le nombre des certificats médicaux relatifs aux arrêts de travail a atteint en 2017 plus de 83.000 certificats contre 70.000 certificats en 2018, soit un recul de 2%, grâce au contrôle strict, par les services de la  CNAS, des certificats médicaux de complaisance (illégaux)», a déclaré le directeur de l’agence CNAS d’Alger, Mahfoud Driss, au sujet des «certificats médicaux de complaisance» (fin septembre 2018). . Il a rappelé que le contrôle strict de ce type de certificats s’effectuait conformément aux orientations du ministre de l’Emploi, du Travail et de la  Sécurité sociale, Mourad Zemali, et du directeur général de la CNAS visant à mettre fin aux certificats de complaisance qui occasionnent de grandes pertes au Trésor public». Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad  Zemali, avait rappelé, en juillet dernier, que le nombre d’ordonnances  médicales remboursées par la CNAS en 2017, s’était élevé à plus de 64 millions d’ordonnances et que le nombre d’indemnités journalières concernant les arrêts de travail avait dépassé les 14 millions au cours de l’année 2017, avec un coût de plus de 16 milliards de DA. Le ministre avait indiqué que ces chiffres «révèlent clairement l’existence de dépassements et d’un grand excès en termes de recours à ce droit par les assurés sociaux». Concernant la carte Chifa, M. Driss a révélé que plus de 3.800 cartes Chifa  avaient été gelées durant le premier semestre de 2018 dans la wilaya  d’Alger dont 2.600 avaient été réactivées (après régularisation de la situation des concernés), tandis que 1.500 cartes Chifa demeurent gelées actuellement.

-2017 : 101 associations syndicales, 65 associations de travailleurs et 36 autres concernant les employeurs

-12900 affaires concernat la CNAS ont été traitées par les tribunaux au 30 septembre 2018. Recouvrement de plus de 700 millions DA

-En 2017, 164 millions de personnes dans le monde étaient des travailleurs migrants, soit une hausse de 9% depuis 2013, selon des estimations de l’Organisation internationale du travail (OIT), rendues publiques mi-décembre 2018.

Dans ce rapport, l’OIT relève que les travailleurs migrants représentent 4,7% de la force de travail mondiale et que l’immense majorité ont trouvé un emploi dans les pays où les revenus sont élevés ou relèvent de la tranche supérieure des revenus intermédiaires.

-       Cnas 2017 : 600 accidents de travail mortels dont 18% de femms, et 88% d’hommes.Surtout dans le BTPH, 27%.

-       -Infractions à la législation du travail : 54 561 PV d’infractions et 19 350 observations écrites établis en 2018. Visites de contrôle : 229 334 dans 176 256 entreprises