Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Islam- 'Omra

Date de création: 08-01-2019 11:12
Dernière mise à jour: 08-01-2019 11:12
Lu: 83 fois


CULTURE- RELIGION- ISLAM- ‘OMRA

Pas moins de 83.299 visas ont été délivrés par les autorités saoudiennes aux ressortissants algériens depuis le début de la saison des Omra 2018.
Selon les autorités saoudiennes, 2.500.201 visas ont été délivrés,  à travers ses services consulaires, dans plusieurs pays.
Les ressortissants algériens occupent la sixième place parmi les nationalités ayant eu le plus de visas Omra. La première place revient au Pakistan, dont 600.015 ressortissants ont fait le pèlerinage. Ce pays est suivi par l’Indonésie 394.027 pèlerins, l’Inde (281.589), la Malaisie (130.793) ou encore le Yémen avec (113.247) et ce, en dépit de la guerre que connaît ce pays.
 Selon les statistiques saoudiennes, l’Algérie a envoyé plus de pèlerins que la Turquie (60.0217), et l’Egypte (63.217). Le rapport indique que les Emirats sont classés en neuvième position avec (56.412) pèlerins. Il faut rappeler que les départs vers les Lieux Saints ont débuté le mois de novembre dernier. Selon l’Office national du hadj et de la omra (ONHO), le nombre des agences touristiques accréditées est de 254. Les services de l’ONHO ont reçu des dossiers de 295 agences touristiques pour  l’organisation du séjour et l’encadrement des candidats à la omra. La nouveauté pour cette année est le traitement électronique des dossiers et demandes des agences touristiques pour l’accréditation auprès de l’ONHO. Grace à la numérisation des systèmes, les délais de traitement ne dépassent pas les douze heures pour l’obtention de l’autorisation.Parmi les nouvelles procédures, les agences doivent désormais veiller à la prise d’empreintes des candidats à la Omra. Ces dernières devront procéder à la prise d’empreintes au niveau des bureaux VFS. Leurs clients peuvent se déplacer individuellement aux bureaux de VFS, pour accomplir cette formalité, et recevront, à l’issue de l’opération, un document à fournir pour l’obtention du visa.
Dans ce sillage, sept centres de prises d’empreintes  des candidats à la Omra sont agrées par l’ambassade de l’Arabie saoudite en Algérie. Les demandeurs de visas peuvent procéder à la prise des empreintes, jusqu’à six mois avant le départ vers les Lieux Saints.
Les responsables des agences indiquent que les frais des voyages et séjours dans les Lieux saints connaîtront probablement une hausse des coûts de location, due à la flambée des prix du marché immobilier en Arabie saoudite.
 Il faut ajouter à cela, le fait que l’Arabie saoudite a mis en service la ligne de TGV Al-Haramein reliant les villes saintes de Médine et de La Mecque. Les agences sont dans l’obligation, selon les exigences des autorités de ce pays, d’assurer le transport de leurs clients via ce train, qui, faut-il le signaler, offre un confort imparable aux voyageurs, et pourrait diminuer de moitié la durée du voyage. En effet, selon des responsables, le nouveau train pourra atteindre une vitesse de 300 km/h, permettant de réduire à 120 minutes le temps de trajet sur la a voie ferrée Haramein (450 km) reliant La Mecque et Médine, à la ville de Djeddah sur la mer Rouge. Cette ligne permettra ainsi à des millions de personnes et des pèlerins étrangers, de parcourir les 450 km entre les deux villes saintes en moins de trois heures quand il fallait auparavant environ 5 heures pour réaliser ce parcours en bus. Il ne faut pas s’illusionner, car les prix, hélas, augmenteront automatiquement, pour les pèlerins et candidats à la Omra, du fait que ces services ne seront pas proposés aux mêmes prix qu’auparavant.