Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infos' diverses 2018

Date de création: 07-01-2019 10:27
Dernière mise à jour: 07-01-2019 10:27
Lu: 96 fois


POPULATION - INFOS’ DIVERSES – INFOS’ DIVERSES 2018 

-22 500 Algériens ont obtenu la nationalité d’un Etat membre de l’Union européenne en 2015. C’est ce qu’indique un rapport publié tous récemment par Eurostat, un organisme de la Commission européenne.

Durant la même année, 840 000 personnes ont acquis une nationalité de l’UE, fait-on remarquer. Un chiffre en baisse par rapport à l’année d’avant (890 000). Les Algériens viennent à la 7ème place des récipiendaires d’une nationalité de l’UE. Ce sont les Marocains qui viennent en tête avec 86 100 ressortissants, suivis des Albanais avec 48 400 et des Turcs avec 35 000.

Il va sans dire que la majorité de ces Algériens ont opté pour la nationalité française avec un taux de 77,2%. Les autres ont choisi l’Italie (8%) et l’Espagne (6,6%). Les Marocains, eux, sont partagés entre l’Italie (37,7%), l’Espagne (28,2%) et la France (22,2%) en troisième position.

L’Italie est le pays qui a naturalisé le plus d’étrangers en 2015 avec 178 035 cas. Ce qui représente près du cinquième (21%) du total. La France a, quant à elle, délivré sa nationalité à 113 608 personnes et ses bénéficiaires viennent du Maroc (16,8%), d’Algérie (15,3%) et de Tunisie (6,2%).

-C’est un rapport approfondi mené par un prestigieux Think Thank français qui le révèle (novembre 2017) : pas moins de 500 mille binationaux, à savoir des franco-algériens titulaires de la double nationalité, sont installés et vivent au quotidien en Algérie

Ce rapport a été réalisé par l’Institut Montaigne, un think tank indépendant .Dans ce rapport qui traite des relations entretenues par la France avec le Monde Arabe, il est indiqué que plus de 1,2 millions de français vivent dans cette région du monde. La plupart de ces français sont des binationaux. L’Algérie est le pays arabe qui accueille la plus grande communauté de binationaux français.

Le Maroc et la Tunisie réunis abritent 400 mille français dont des binationaux. Il faut savoir que les derniers chiffres de l’ambassade de France parlent de  41.212 Français inscrits dans les trois consulats répartis à Alger, Annaba et Oran. Ce chiffre ne représente même pas 10 % du nombre précisé et révélé par l’Institut Montaigne car la majorité écrasante des personnes détenant la nationalité française et établies en Algérie sont, en vérité, des Algériens titulaires de la double nationalité.

 

spacer-Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh a indiqué, jeudi 4janvier 2018 à Alger, que plus de 68.000 cas de divorce ont été enregistrés en 2017 contre 349.544 mariages, ce qui représente 19,54%, estimant ce taux «faible» par rapport aux pays arabes et européens.   

Dans le le cas des femmes déchues de leur droit de garde lorsqu'elles se remarient avec une personne non liée à l'enfant par une parenté de degré prohibé prévu par le code de la famille de 2005, T. Louh a fait savoir que «le nombre de divorces enregistré en 2017 s'est élevé à 68.284 cas sur un total de 349.544 mariages contractés».

Ce chiffre représente 19,54% des mariages contractés dans la même année, a précisé le ministre, ajoutant que la moyenne annuelle des divorces entre 2012 et 2017 s'est établie à 60.602 cas, qualifiant ce taux de «faible» par rapport aux pays arabes et européens.      

Concernant la garde, le ministre

a fait était de 7462 affaires de retraits de droit de garde pour remariage à une personne non liée à l'enfant par une parenté de degré prohibé traitées entre 2012 et 2017, soit une moyenne annuelle de 1244 affaires. En contre partie, les demandes de retrait de la garde ont été rejetées dans 3076 affaires, soit une moyenne annuelle de 513 affaires.   

S'agissant du Fonds de pension alimentaire décidé dans le cadre de la prise en charge des problèmes de la femme exerçant le droit de garde n'ayant pas touché sa pension en raison d'un refus de paiement de la part du débiteur, le ministre de la Justice a déclaré que depuis la création de ce Fonds, 913 femmes et 1867 enfants ont bénéficié de versements des redevances financières.

Pour ce qui est des montants versés par le Trésor public aux femmes ayant le droit de garde de leurs enfants, le ministre a affirmé que le chiffre s'élève à plus de 1,700 milliard centimes en 2016.

-       Environ 1,5 million de ressortissants d’Afrique subsaharienne se sont installés en Europe et aux Etats-Unis depuis 2010, selon une nouvelle étude publiée, le 22 mars, par le centre de recherches américain, Pew Research Center.

Le statut de ces migrants africains diffère selon la région d’accueil. Aux Etats-Unis, les quelque 500 000 nouveaux arrivants subsahariens sont des réfugiés légaux et des résidents permanents. En Europe, il s’agit plutôt de demandeurs d’asile, dont le nombre dépasse 1 million, selon une estimation d’Eurostat, l’agence de statistiques européenne.

L’étude de Pew Research Center fait, d’autre part, ressortir que les migrants africains qui se sont installés en Europe sont originaires de nombreux pays, même si plus de la moitié de ces migrants  provient de l’Afrique du Sud,  de la Somalie, du Sénégal, de l’Angola, de la République démocratique du Congo et du Cameroun.

Plus de 51% des migrants originaires d'Afrique subsaharienne vivant aux Etats-Unis, en 2017, étaient nés dans quatre pays seulement: le Nigeria, l'Ethiopie, le Ghana et le Kenya.

De façon générale, les ressortissants de pays africains anglophones préfèrent s’installer aux Etats-Unis. A titre d'exemple, 1,7 million de Ghanéens (6% de la population) ont participé à la loterie américaine en 2015, un programme de visas qui facilite l'entrée et l'installation aux Etats-Unis. Ce même engouement est observé dans d’autres pays d'Afrique subsaharienne, comme la République du Congo (10% de la population), le Liberia (8%) et la Sierra Leone (8%).

Les facteurs qui poussent les Africains à s'exiler varient d’un pays à l’autre, mais les conflits, l’instabilité politique et la conjoncture économique restent les principales motivations des migrants.

Par ailleurs, l’étude de Pew Research Center révèle que les flux des migrants originaires de l’Afrique subsaharienne devraient s’accentuer dans les années à venir. Un sondage réalisé dans le cadre de cette étude, dans six pays africains (Ghana, Nigeria, Kenya, Afrique du Sud, Sénégal, Tanzanie) révèle, en effet, que près de la moitié des adultes interrogés dans ces pays envisagent d’émigrer si l’opportunité se présente. Dans ce cadre, des pics de 75% et de 74% ont été enregistrés, respectivement, au Ghana et au Nigeria.

-6000 Palestiniens environ dont 1500 étudiants vivent en permanence en Algérie (2018)  

- 2017 :  7,7 milliards DA versés par l’Etat au Fonds de pension alimentaire ....et, en 2015, prise en charge de 913 femmes et 1867 enfants

-20% des divorces à la demande des femmes (Khol’) selon les uns et 12% seulement selon d’autres

- Selon le ministère français de l’intérieur français (mai 2018),  pour la seule année de 2015, parmi les pays de provenance des émigrés, l’Algérie se place en tête.

En effet, avec 25.000 émigrés légaux, l’Algérie précède le Maroc avec 21.000 émigrés, la Tunisie (13.000), la Chine (8.000) et la Turquie (6.000), selon les chiffres pour 2013 de l’OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économique).


Avec 26 000 étudiants algériens régulièrement inscrits dans des universités françaises en 2017, la France reste la destination privilégiée des étudiants algériens souhaitant étudier à l’étranger. Cette volonté croissante d’étudier en France s’exprime par une augmentation de 64% du nombre de visas accordés par rapport à 2015 (9.300 visas délivrés), avait déclaré Xavier Driencourt, l’ambassadeur de France en Algérie.

Pourquoi la France ?

Une grande partie des étudiants préfèrent orienter leurs vœux vers les universités à Paris, Marseille, Lyon, Lille, ou Bordeaux, afin d'optimiser les chances de trouver un emploi plus tard. Le choix des universités se fait aussi en fonction des villes de résidence de leurs proches, où ils seront seront logés gratuitement par un parent ou un proche en attendant qu’ils puissent se prendre en charge.

Bien-entendu, la France n’est pas le seul pays francophone au monde à proposer des cursus universitaires de qualité. Il y a aussi la Suisse, la Belgique et le Canada. Seulement, en plus du fait que la France soit le pays le plus proche géographiquement, les universités françaises exigent les frais d’inscription les plus faibles de l’union européenne et des pays francophones précédemment cités. Une qualité de formation prouvée et à « moindre coût », le choix de l’étudiant algérien est vite fait.
Enfin, la France propose des aides sociales aux étudiants étrangers, notamment celles relatives au logement et à la santé (CAF, CROUS, CPAM…

- Il y a entre 9200 et 9300 Algériens vivant en Arabie Saoudite (avril 2018)

-L’Algérie reçoit en moyenne 500 migrants/jour au niveau de ses frontières Sud

- Selon la FOREM au 1er juin 2018, 500 000 mineurs travaillent illégalement et plus de 200 000 sont en situation de déperdition scolaire

-Selon le Pnud (2018), dans 104 pays principalement à) revenu faible ou intermédiare, 662 millions denfants sont touchés par la pauvreté à caractè_re multidimensionnel . Dans 35 pays, 1 enfant sur deux est pauvre

- 669 176 migrants clandestins de 41 nationalités se trouvent, m-2018, en Lybie, selon l’OIM...identifiés dans 100 municipalités

-Emigrants en Afrique du nord en 2017 : Egypte 3,44 millions / Maroc : 3,04 millions /Soudan : 2,02 millions .

- Entre 2011 et 2016, 630 000 personnes ont utilisé le RMC (route de la Méditerranée centrale) pour atteindre l’ Italie

- Une seule africaine figure dans le classement des 100 femmes les plus puissantes du monde en 2018, rendu public le 4 décembre par le magazine américain Forbes. Il s’agit de la présidente éthiopienne Sahle-Work Zewde, qui occupe le 97è place dans ce classement.

Mme Zewde  (68 ans) a accédé à la magistrature suprême en octobre dernier après la démission du président Mulatu Teshome. Elle est devenue ainsi la quatrième chef de l'Etat en Ethiopie depuis l'adoption de la Constitution de 1995.

Sahle-Work Zewde est diplomate de carrière. Elle a notamment occupé les postes de représentante spéciale du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres auprès de l'Union africaine (UA), d’ambassadrice en France, à Djibouti, au Sénégal et de représentante permanente de l'Ethiopie auprès de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (Igad), le bloc régional est-africain.

Plusieurs femmes politiques africaines ont déjà figuré dans le classement, dont la présidente du Liberia, Ellen Johnson-Sirleaf, récipiendaire du prix Nobel de la paix en 2011, et la ministre nigériane des Finances, Ngozi Okonjo-Iweala.  

La chancelière allemande truste la première place dans le classement des femmes les plus puissantes au monde pour la huitième année consécutive secondée, pour la deuxième année, par la première ministre britannique Theresa May. La directrice du Fonds Monétaire international (FMI), Christine Lagarde, occupe la troisième marche du podium.

Viennent ensuite Mary Barra, PDG de General Motors, Abigail Johnson, PDG de Fidelity Investments, Melinda Gates, la fondatrice de Bill & Melinda Gates Foundation, Susan Wojcicki, PDG de YouTube, Ana Patricia Botin, PDG du groupe Banco Santander, Marillyn Hewson, PDG de Lockheed Martin et Ginni Rometty, PDG d’IBM.

-Selon l’ambassadrice du Canada en Algérie (jeudi 15 novembre), 100 000 Algériens sont basés au Canada

-Chaque semaine , 3500 migrants tentent de s’introduire illégalement en Algérie

- Harga : Plus de 2 400 tentatives déjouées en une année (2018)

-Avril-fin décembre 2018 : Plus de 700 signalements d’atteintes aux droits de l’enfant (ONPPE)