Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Dépenses d'armement-Rapport World Factbook/Cia 2018

Date de création: 30-12-2018 16:58
Dernière mise à jour: 30-12-2018 16:58
Lu: 5 fois


DEFENSE- ARMES - DEPENSES D’ARMEMENT –RAPPORT WORLD FACTBOOK/CIA 2018

 

L’Algérie reste l’un des premiers pays au monde qui consacrent une grosse part de son budget à l’armement en termes de produit intérieur brut (PIB)

C’est ce rapporte la dernière édition du «World Factbook» publié, fin 2018,  par la centrale de renseignement américain la CIA. On y apprend ainsi que l’Algérie a dépensé 6,42% de son PIB dans le domaine militaire au cours de l’année 2016.

L’Algérie pointe au peloton de tête de liste des pays les plus dépensiers en armement.

Aussi paradoxal que cela puisse paraitre, ce sont les pays arabes qui se classent dans le top ten des pays qui consacrent de gros budget à la Défense.

C’est en effet le petit sultanat d’Oman ayant reçu récemment le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou qui trône à la première place mondiale suivi du Soudan du Sud puis de l’Arabie saoudite (3e), de la République démocratique du Congo (4e) et enfin l’Algérie (5e).

Au plan régional, l’Algérie pointe à la 3ème position derrière le Sultanat d’Oman et l’Arabie saoudite (3e) et devant les Emirats arabes unis (4e), du Koweït (7e), du Liban (8e), du Bahreïn (9e), de la Jordanie (10e) et du Maroc (11e).

Au niveau de l’Afrique du Nord, l’Algérie arrive en première position suivie du royaume au Maroc (11e)de la Mauritanie (29e), de la Tunisie (40e) et de l’Egypte (63e).

Même dans le top 20 de ce classement établi par la CIA, ce sont en majorité des pays arabes ou musulmans et d’autres nations réputées pour leur déficit démocratique. On retrouve en effet entre autres le Liban à la 12ème position, le Yémen en guerre contre l’Arabie Saoudite à la 16ème et l’Irak à la 18ème.

Les Etats unis qui sont le pays qui consacre pourtant le plus gros budget à la défense ne pointent qu’à la 25ème position.  

 En queue de ce classement en retrouve l’Irlande (149e), le Laos (150e), l’Île Maurice (151e), la Guinée équatoriale (152e) et l’Islande (153) qui dépensent relativement le moins dans le secteur de l’armée soit à cause du manque de ressources ou juste parce qu’il n y voient pas d’utilité a fournir autant d’efforts de guerre.

Cela étant dit, l’Algérie a été classée au mois de novembre dernier en tant que 23ème puissance militaire au monde par le «Global Fire Power» dans son rapport consacré à 136 pays.