Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Balance commerciale 2016

Date de création: 23-01-2017 18:54
Dernière mise à jour: 23-01-2017 18:54
Lu: 39 fois


COMMERCE- COMMERCE EXTERIEUR- BALANCE COMMERCIALE 2016

La balance commerciale de l'Algérie a enregistré un déficit de 17,84 milliards de dollars durant l'année 2016, contre un déficit de 13,71 milliards de dollars en 2015, soit une légère augmentation de 4,8%, par rapport à celui enregistré en 2015, selon le directeur des relations publiques et de l’information à la Direction générale  des Douanes, Djamel Brika, qui explique ( lundi 16 janvier 2017) que cette légère tendance s’explique simultanément par la baisse  «plus importante» des exportations par rapport à celle des importations enregistrée au titre de l’exercice de 2016.

Ainsi, l’Algérie a importé moins en 2016. C’est en somme, ce que reflètent les statistiques présentées par M. Brika lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation des bilans des douanes pour l’année 2016. D’après ces données, les échanges extérieurs de l’Algérie font apparaître une contraction de 16,69% des exportations en 2016, soit un volume de 28,88 milliards de dollars contre 34,66 milliards de dollars en 2015. Quant aux importations, elles ont également baissé mais à un moindre rythme pour se chiffrer à 46,72 milliards de dollars en 2016 contre 51,7 milliards de dollars  en 2015,  en baisse de 9,62%. Les exportations ont couvert les importations à hauteur de 62% en 2016 contre 67% en 2015.   « Nous avons constaté une diminution dans la majorité des importations signalées par groupe de produits. Les biens alimentaires étaient en baisse de 11,72%, les biens destinés à l’outil de production en recul de 10, 25%, les biens équipements de 10,4% et enfin, les biens de consommation non-alimentaires de 4,62% ». Pour ce qui concerne les exportations des hydrocarbures, elles se sont réduites en passant à 27,1 milliards de dollars en 2016, contre 32,69 milliards de dollars en 2015           (-17,12%).
Les exportations hors hydrocarbures ont également baissé à 2,063 milliards de dollars en 2016 contre 2,582 milliards de dollars en 2015 (-20,1%). Les importations des produits alimentaires ont reculé à 8,22 milliards de dollars en 2016 (contre 9,31 milliards de dollars en 2015), alors que les importations des biens de consommation non alimentaires ont baissé à 8,27 milliards de dollars (contre 8,67 milliards de dollars en 2015). Pour les importations des biens destinés à l’outil de production, elles ont diminué à 14,33 milliards de dollars en 2016 (contre 15,97 milliards de dollars en 2015) alors que celles des biens d'équipement ont baissé à 15,89 milliards de dollars (contre  17,74 milliards de dollars).
S’agissant des principaux partenaires commerciaux de l’Algérie, l’Italie est le principal client durant l’année 2016 avec une part de 16, 55% des ventes algériennes à l’étranger suivie par l’Espagne (12,33%) et les USA (11,17%). Par ailleurs, la Chine représente le principal fournisseur commercial durant 2016. Elle a expédié 17,97% des importations globale de l’Algérie suivie par la France (10,15%) et l’Italie (9,93%).