Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Réchauffement climatique- Classement international 2018

Date de création: 15-12-2018 18:23
Dernière mise à jour: 15-12-2018 18:23
Lu: 106 fois


ENVIRONNEMENT – ETUDES  ET ANALYSES- RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE- CLASSEMENT INTERNATIONAL 2018

 

Le Maroc est le deuxième pays le plus performant au monde, en matière de lutte contre le réchauffement climatique, selon l’édition 2019 d’un classement rendu public, le 10 décembre 2018 , par les ONG Germanwatch, NewClimate Institute et Climate Action Network International.

Si les trois premières places sur le podium sont vides, « parce qu’aucun des 56 pays évalués n’est sur un chemin clair remplissant l’objectif de limiter le réchauffement à +2°C », le royaume chérifien arrive juste derrière la Suède dans le « Climate Change Performance Index 2019 »,  qui a été publié en marge de la 24ème Conférence de l'ONU sur le climat (COP24), en Pologne.

Le Maroc gagne une place par rapport à la précédente édition du classement, grâce notamment au développement des énergies renouvelables.

« Le Maroc a considérablement augmenté la part des énergies renouvelables, durant les cinq dernières années, et a augmenté la capacité de production de ces énergies », souligne le rapport.

Les experts mettent en lumière la mise en service de nouveaux parcs éoliens et la création de la plus grande centrale solaire au monde, Noor, qui alimentera 120 000 foyers marocains en électricité.

« Le pays est sur la bonne voie pour atteindre son objectif de 42% de capacités en énergies renouvelables installées, d’ici 2020, et 52%, d’ici 2030 », ajoutent-ils.

Le classement évalue 56 pays en se basant sur quatre critères : la consommation d’énergie, l’utilisation des énergies renouvelables, les émissions de gaz à effet de serre et la politique climatique.

Outre le Maroc, trois pays africains sont évalués : l’Egypte (24ème rang), l’Afrique du Sud (39ème), l’Algérie (47ème).

L'Arabie saoudite, les Etats-Unis et l’Iran sont les plus mauvais élèves de l'action climatique.