Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Anp- Bilan 2016-Revue El Djeich

Date de création: 19-12-2016 13:16
Dernière mise à jour: 19-12-2016 13:16
Lu: 33 fois


DEFENSE – TERRORISME- ANP- BILAN 2016-REVUE EL DJEICH

Au moment où de nombreux Etats de la planète évoquent le phénomène du terrorisme en termes de menace omniprésente, l’Algérie émerge à titre d’exception où ce fléau qualifié d’ailleurs de transfrontalier est combattu au quotidien et sans relâche, ce qui a permis d’enregistrer plusieurs succès en la matière.
En chiffres, ce ne sont pas moins de 350 terroristes qui ont été mis hors d’état de nuire durant cette année 2016, souligne l’ANP dans le dernier numéro de sa revue El Djeich (décembre) , correspondant à ce mois de décembre où le bilan de la lutte antiterroriste, dans son aspect détaillé figure en bonne place. Une lutte acharnée qui s’est matérialisée tout au long de cette année par une dynamique ininterrompue d’offensives réussies en dépit, pour certaines d’entres elles, des conditions difficiles dans lesquelles elles se sont déroulées, avec beaucoup d’engagement et de bravoure par les vaillant soldats de l’ANP. Convenons d’entrée que la société algérienne à travers toute sa composante, qu’elle soit institutionnelle, partisane (y compris les formations de l’opposition), organisation de la société civile et opinion publique, a relevé et loué les exploits consacrés cette année par l’Armée nationale vigoureusement déterminée, non seulement à en finir avec les résidus du terrorisme mais également à démanteler, autant que faire se peut, les noyaux durs du crime organisé. A ces éloges tout juste évoqués, dont le plus en vue est sans doute celui exprimé par le chef de l’Etat lors du conseil des ministre du 31 mai dernier où il avait notamment «salué la mobilisation et l’abnégation de l’ANP qui lui valent la considération de toute la Nation» s’ajoutent aussi toute une série de  reconnaissances internationales attestant de l’efficacité opérationnelle de l’Armée nationale.    
La dernière en date a été mentionnée dans le classement du site US GFP où l’ANP figure en position de leader  dans l’espace du Sahel et nord africain et en seconde place au plan  continental après l’Egypte. Un classement tout aussi méritoire eu égard à ce bilan éloquent réalisé durant cette année en cours qui, comme résumé dans la revue El  Djeich, «est couronné par l’élimination d’un nombre conséquent de terroristes et de criminels ainsi que la récupération d’importantes quantités d’armes de guerres et différents autres effets, sans oublier des opérations de sécurisation des frontières et de lutte contre la contrebande ».
Dans les détails, sur les 350 terroristes neutralisés durant cette année, 125 ont été abattus au cours des différentes offensives et opérations de ratissage dont la plus spectaculaire a été   sans doute, celle menée en juin dernier dans les massifs  boisés de Médéa et qui s’est soldée par l’élimination de 18 terroristes d’un coup et l’arrestation de quatre autres.
Au bilan de terroristes neutralisés s’ajoute aussi ceux qui se sont rendus aux services de sécurité dont le nombre serait, croit- on savoir, un peu plus d’une vingtaine cette année et où figurent certains irréductibles au profil très dangereux.
Des redditions en série qui accréditent davantage la thèse selon laquelle les groupuscules armés encore en activités sont en  proie à l’agonie et face au durcissement de la lutte anti- terroristes à travers tout le territoire du pays, leur sort est forcément fatal.
Dans le même bilan communiqué par El Djeich, il est fait état, en outre, de 2.615 contrebandiers et de  141 narcotrafiquants arrêtés cette année par les forces de l’ANP. Les casemates et les abris terroristes détruits sont au nombre de 458 comme répertorié dans le même bilan qui fait ressortir aussi quelques 778 pièces d’armements de différents calibres dont beaucoup relève d’un véritable arsenal de guerre. En matière de saisie, le bilan annuel de l’ANP fait ressortir, par ailleurs,  cette quantité énorme dépassant les 110 tonnes de kif traité  (110.951 kg) et de près de 2 millions de litres de carburant, en sus de 2.556 kg de produits chimiques pour fabrication d’explosif. Autant d’exploits qui démontre ainsi et de façon incontestable que durant l’année 2016, «l’ANP a poursuivi avec  détermination la lutte contre les résidus des groupes terroristes, le crime organisé et l’immigration clandestine, a travers l’adoption d’une stratégie sécuritaire efficiente de surveillance et de protection des frontières, tout en faisant barrage à toute manœuvre criminelle visant à porter atteinte à la sécurité et la stabilité de notre pays» note t-on dans l’Editorial du dernier numéro de la revue El Djeich.