Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Marché international 2015

Date de création: 19-12-2016 12:36
Dernière mise à jour: 19-12-2016 12:36
Lu: 27 fois


DEFENSE- ARMES- MARCHE INTERNATIONAL 2015

Le marché de vente des armes a enregistré en 2015 une nouvelle baisse, pour la cinquième année consécutive, même s’il reste dominé par les entreprises américaines, avec toutefois une croissance des parts de marchés de leurs homologues russes et européennes, a indiqué un nouveau rapport de Stockholm International Peace Reserch Institute (SIPRI). “Les ventes d'armes et les entreprises militaires des services dans le Top 100 du Sipri ont baissé pour la cinquième année consécutive”, lit-on sur le site de cet institut, soulignant toutefois que “seule une baisse de 0,6 cent par habitant, la légère diminution peut signaler un éventuel renversement de la tendance à la baisse des ventes observée depuis 2011”. Cela dit, les chiffres d’affaires demeurent élevés. Et ce sont les entreprises américaines qui viennent en tête du peloton, précise Sipro. “Les ventes d'armes et de services militaires par les plus grands producteurs d'armes et de services militaires ‘entreprises-Top 100 du Sipri’ ont totalisé 370,7 milliards USD en 2015”, a indiqué le rapport en question. “Les entreprises basées aux États-Unis continuent à dominer le Top 100 des ventes d'armes avec un montant de 209,7 milliards USD pour 2015”, a détaillé ce rapport, expliquant que “les ventes d'armes par des entreprises américaines dans le Top 100 a (cependant) diminué de 2,9 pour cent par rapport à 2014, la cinquième année consécutive de baisse”. Pour les industriels russes, la croissance “reflète l'engagement du ministère russe de la Défense de financer l'achat d'équipements militaires malgré les difficultés économiques”, a encore indiqué ce centre. Mais ces entreprises fournissent également d'autres pays, surtout l'Inde, et dans une moindre mesure la Chine et le Vietnam. Pour eux les meilleures années sont passées. Les 13 premiers ont vu leurs ventes augmenter “de 6,2% en 2015 par rapport à 2014, considérablement moins que la croissance de 48,4% entre 2013 et 2014”. Les Occidentaux monopolisent les 12 premières places du classement, avec sur le podium les américains Lockheed Martin (36,4 milliards de dollars de chiffre d'affaires) et Boeing (28 milliards) devant le britannique BAE Systems (25,5 milliards). À noter par ailleurs que ce rapport de données exclut la Chine, qui refuse de fournir ses chiffres.

Lyès Menacer/Agences

Le marché de vente des armes a enregistré en 2015 une nouvelle baisse, pour la cinquième année consécutive, même s’il reste dominé par les entreprises américaines, avec toutefois une croissance des parts de marchés de leurs homologues russes et européennes, a indiqué un nouveau rapport de Stockholm International Peace Reserch Institute (SIPRI). “Les ventes d'armes et les entreprises militaires des services dans le Top 100 du Sipri ont baissé pour la cinquième année consécutive”, lit-on sur le site de cet institut, soulignant toutefois que “seule une baisse de 0,6 cent par habitant, la légère diminution peut signaler un éventuel renversement de la tendance à la baisse des ventes observée depuis 2011”. Cela dit, les chiffres d’affaires demeurent élevés. Et ce sont les entreprises américaines qui viennent en tête du peloton, précise Sipro. “Les ventes d'armes et de services militaires par les plus grands producteurs d'armes et de services militaires ‘entreprises-Top 100 du Sipri’ ont totalisé 370,7 milliards USD en 2015”, a indiqué le rapport en question. “Les entreprises basées aux États-Unis continuent à dominer le Top 100 des ventes d'armes avec un montant de 209,7 milliards USD pour 2015”, a détaillé ce rapport, expliquant que “les ventes d'armes par des entreprises américaines dans le Top 100 a (cependant) diminué de 2,9 pour cent par rapport à 2014, la cinquième année consécutive de baisse”. Pour les industriels russes, la croissance “reflète l'engagement du ministère russe de la Défense de financer l'achat d'équipements militaires malgré les difficultés économiques”, a encore indiqué ce centre. Mais ces entreprises fournissent également d'autres pays, surtout l'Inde, et dans une moindre mesure la Chine et le Vietnam. Pour eux les meilleures années sont passées. Les 13 premiers ont vu leurs ventes augmenter “de 6,2% en 2015 par rapport à 2014, considérablement moins que la croissance de 48,4% entre 2013 et 2014”. Les Occidentaux monopolisent les 12 premières places du classement, avec sur le podium les américains Lockheed Martin (36,4 milliards de dollars de chiffre d'affaires) et Boeing (28 milliards) devant le britannique BAE Systems (25,5 milliards). À noter par ailleurs que ce rapport de données exclut la Chine, qui refuse de fournir ses chiffres.