Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Sites d'informations- Classement Alexa Algérie 2018

Date de création: 20-11-2018 11:23
Dernière mise à jour: 20-11-2018 11:23
Lu: 9 fois


INFORMATIQUE- ETUDES ET ANALYSES- SITES D’INFORMATIONS- CLASSEMENT ALEXA  ALGERIE 2018

 

(c) Younes Saâdi/Le soir dAlgérie,   15 novembre 2018

Les internautes algériens visitent désormais plus le site Ouedkniss, spécialisé en commerce électronique, que le célèbre réseau social Facebook, indique Alexa, une filiale du géant américain du commerce électronique Amazon, qui réalise des statistiques sur le trafic du Web mondial. Les indétrônables sont, respectivement, YouTube, Google.com et Google.dz, selon la même source. 

Le déclassement de Facebook en Algérie par Ouedkniss est récent. Il est intervenu à la fin du mois d’octobre dernier. Ainsi, ouedkniss.com progresse à la 4e positon tandis que le réseau social Facebook recule à la 5e place. En réalité, ce changement n’est que le retour à la situation d’avant-février 2018. Avant cette date, ouedkniss.com occupait la 4e place devant Facebook. L’avancée du réseau social avait été expliquée à l’époque par le lancement, par ce dernier, d’une plateforme de commerce électronique (Marketplace), dédiée, entre autres, aux internautes algériens. Cette plateforme a réussi à séduire les internautes algériens intéressés par les annonces commerciales sur le net. Un intérêt qui s’est manifesté par des centaines, voire des milliers d’annonces d’achat, de vente et autres offres commerciales que postaient les internautes algériens chaque jour. Au fil des semaines, le nombre d’annonces baissait sans que Facebook, en dépit du renforcement de la position des groupes de vente et achat par la direction réseau, réussisse à redresser la barre. Toujours selon le site alexa.com, ils sont en moyenne 500 000 internautes algériens qui visitent quotidiennement le site web ouedkniss.com. Avec ce nombre de visiteurs, il renforce sa position de premier site web algérien le plus visité en Algérie. A noter que les trois premiers sites les plus visités par les internautes algériens sont, respectivement, YouTube, Google.com et Google.dz.

Les raisons de ce recul de Facebook
Le déclassement de Facebook qui pourtant revendique, au début de l’année en cours, environ 20 millions de comptes algériens actifs, s’explique par plusieurs facteurs. Le premier est à mettre sur le compte des effets de la tendance mondiale baissière qui touche le réseau social. Facebook ne cesse de perdre des abonnés dans le monde entier, notamment depuis le scandale de vente des données personnelles de ses utilisateurs révélé par la presse mondiale. En effet, le «Scandale Facebook-Cambridge Analytica» a fait naître plusieurs campagnes sur le net appelant au boycott du réseau social. Effectivement, la compagnie a perdu près de 120 milliards de dollars de valeur boursière (en juillet dernier) après ces révélations et les campagnes de boycott qui ont suivi. Autre raison de ce repli, la montée en puissance des réseaux sociaux concurrents tels que Snapchat a pesé dans le recul de la popularité de Facebook en Algérie et ailleurs. De nombreuses études réalisées dans le monde montrent que de plus en plus de jeunes quittent Facebook pour d’autres réseaux sociaux comme Snapchat et WeChat notamment. Le premier capte les jeunes et les moins jeunes en Europe et en Amérique, et le second devient très populaire en Asie. En Algérie, c’est Snapchat qui s’enracine constamment, dans les milieux lycéen et estudiantin qui s’éloignent peu à peu de Facebook.

La modernisation gagnante de Ouedkniss
Outre
les raisons liées à Facebook et à ses concurrents directs, le déclassement en Algérie du géant des réseaux sociaux par rapport au site Ouedkniss est aussi dû à la modernisation continue de ce dernier et l’intérêt de plus en plus important des internautes algériens pour les plateformes de e-commerce ou d’annonces P2P (Peer to Peer). Ainsi, le site Ouedkniss s’adapte aux nouveautés du domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC), et propose des offres innovantes qui intéressent les internautes algériens. L’explosion du recours au commerce électronique des consommateurs en Algérie qui ont de plus en plus tendance à faire des recherches sur le net avant de procéder à des achats. Une nouveauté qui profite bien à ouedkniss.com qui capte la quasi-totalité des requêtes relatives au commerce formulées par les internautes algériens sur les moteurs de recherche. Selon une étude publiée par Google, à la fin de l’année dernière, le mot clé «Ouedkniss» fait partie des dix premières requêtes introduites en 2017 sur le moteur de recherche à partir d’Algérie. Aussi, par concurrence entre les géants du numérique, la guerre de positionnement que se livrent Facebook, Google, Amazon, et Alibaba et autres profite aux sites comme Ouedkniss. Jamais assumé publiquement, Google oriente davantage des recherches émanant de l’Algérie vers ce site du e-commerce. Toutes ces raisons font que Ouedkniss bénéficie d’un bon référencement sur les moteurs de recherche et en particulier sur Google. Il est souvent affiché dans la première page des recherches menées en Algérie. Un avantage qui lui fait augmenter d’une manière significative le nombre de visites.