Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bourse d'Alger 2018

Date de création: 31-10-2018 11:31
Dernière mise à jour: 31-10-2018 11:31
Lu: 72 fois


FINANCES- BOURSE- BOURSE D’ALGER 2018

Les indications boursières portées dans le rapport d’activité pour le mois de septembre 2018, établi par les services de la Bourse d’Alger, sont relativement bonnes.
En effet, le document fait ressortir une hausse de 11,51% du montant global des transactions boursières (la valeur transigée). En valeur, les transactions se sont élevées à plus de 31 millions de dinars sur un mois, enregistrant ainsi une nette augmentation par comparaison au mois de d’août, où il a été observé une valeur transigée globale de plus de 28 millions de dinars. La valeur transigée d’un marché boursier désigne les échanges en valeur de ce marché. Elle se calcule en multipliant les volumes d’échanges par le cours de la transaction. Une valeur transigée élevée démontre un dynamisme du marché, mais aussi le plus souvent une hausse globale de la capitalisation boursière. Le rapport dont il s’agit met également en relief le volume transigé global. Ce dernier, y est-il noté, est passé de 26 644 actions au mois d’août, à 30 264 actions au mois de septembre, soit une hausse de l’ordre de 13,59%. Quant à l’évolution des cours des  actions des sociétés cotées en Bourse, elles fluctuent plutôt légèrement vers le haut ou vers le bas. Ainsi, l’action d’Alliance Assurances a culminé à 420 dinars, l’action de Biopharm à 1 200 dinars, l’action de Saidal à 610 dinars…, peut-on lire dans le document en question. Il y a par ailleurs des séances de cotations où les actions se sont situées dans le bas de la fourchette. Ainsi, le cours de l’action d’Alliance Assurances a fléchi à 410 dinars, celui de Biopharm  à
1 150 dinars, le cours l’action de Saidal à 580 dinars… Ces chiffres établis sur un mois, aussi encourageants soient-ils, ne reflètent cependant pas la situation réelle de la Bourse d’Alger faite de léthargie et d’hibernation prolongée. Les entreprises ne se bousculent pas à la porte de la Bourse d’Alger. Celles qui sont cotées se comptent sur les doigts d’une main. Au plan des indications purement économiques, les choses évoluent lentement. La preuve, au terme de l’exercice 2017, la Société de gestion de la bourse des valeurs (SGBV) n’a réalisé qu’un petit chiffre d’affaires estimé, en valeur, à 24,619 millions de dinars, en progression de 9% par rapport à l’année 2016, selon le rapport annuel 2017 élaboré par SGBV.