Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Mortalité- Age moyen 2005/2018

Date de création: 31-10-2018 11:28
Dernière mise à jour: 31-10-2018 11:28
Lu: 9 fois


COMMUNICATION- JOURNALISME- JOURNALISTES ALGERIENS-  MORTALITE- AGE MOYEN 2005/2018

Par courrier du 29 janvier 2018, le Syndicat national des journalistes  a demandé ,au ministère du Travail, l’intégration du métier des journalistes à la liste des métiers à haute pénibilité. Y sont évoqués la disponibilité permanente, les multiples pressions quotidiennes, les maladies liées au le stress, à l’hygiène de vie et au  surmenage....et les risques physiques réels que court le journaliste dans l’accomplissement de certaines de ses missions sur le terrain. Ces derniers le rend  même éligible à la liste des professions dangereuses,. On sait comment sont accomplies les missions du   journalistes lors des manifestations à fortes concentrations humaines ( les émeutes, les manifestations, les marches, les compétitions sportives etc ), ou dans des zones de conflits armés, de calamités naturelles....Ceci sans parler des risques mortels encourus en période de hate tension politique...et il n’ya qu’à se souvenir de la décennie rouge qui a vu, de 1993 à 1997,  l’assassinat de 111 travailleurs de la presse dont 1 de nationalité étrangère (journalistes et assimilés) . On même eu deux journalmistes assassané par la suite, , l’un en 2011 et l’autre en 2013......ceci sans parler des agressions et autres menaces relevées à l’encontre  tout particulièrement des correspondants locaux, bien souvent « commanditées » par ......

.

Selon almanach-dz.com, sur la base d’un calcul mathématique tenant compte des  des décès de journalistes signalés par la presse, on obtient :  

- En 2006, la moyenne d’âge de mortalité est de 49 ans, tous décédés suite à une maladie ou à un arrêt cardiaque

En 2007, la moyenne est « tombée » à 46 ans avec un seul journaliste décédé suite à un accident de la circulation lors d’une mission. Et, même si l’on y intègre Ali Khouazem , un pionnier de la presse écrite, mort retraité à l’âge de 77 ans, ainsi que Belaid Ahmed, un autre pionnier décédé en retraite à l’âge de 73 ans , après avoir lutté durant plus d’une décennie contre le « mal »,  la moyenne arrive à peine à 55,1 ans

- En 2008, 17 journalistes et assimilés en activité ou en retraite sont décédés et la moyenne de leur durée de vie a été de 57 ans. Pour ce qui concerne les 13 journalistes et/ou assimilés décédés en activité , la moyenne est de 51 ans, dont une femme à l'âge de 28 ans, et deux autres journalistes reespectivement à 30 ans et à 48 ans.

 

-En 2009, 16 journalistes et assimilés en activité ou en retraite sont décédés et la moyenne de leur durée de vie a été de 59 ans.

Pour ce qui concerne les 11 journalistes et/ou assimilés décédés en activité , la moyenne est de 51 ans dont 1 à 49 ans et 2  respectivement à 29 ans et à 31 ans.

- En 2010, 22 journalistes et assimilés en activité ou en retraite sont décédés et la moyenne de leur durée de vie a été de 61 ans (dont 5 avec 70 ans et plus : Kamal Belkacem, Abderrahmane Laghouati, Mohamed Zerrouki, Mohamed Boukendjakdji et Bouzaher Hocine)

Pour ce qui concerne les 13 journalistes et/ou assimilés décédés en activité, la moyenne est de 53 ans , le tout dernier de l'année (30 décembre 2010) étant Athmane Senadjki d' El Khabar à l'âge de 51 ans.

-En 2011,  18 journalistes (au sens strict du terme) en activité ou à la retraite sont décédés et la moyenne de leur durée de vie a été de 60,5 ans (dont 5 de plus avec 70 ans et plus. Maximum: 75 ans). deux sont décédés par accident de la circulation et un ( ancien correspondant toujours en relation avec la presse)  a été assassiné par des terroristes.

Pour ce qui concerne les 10 journalistes et/ou assimilés décédés en activité,la moyenne est de 53 ans  (2010 : 53).

-En 2012, pour les 10 journalistes décédés en activité (9 décès de maladie et 1 suite à un accident de la circulatiion) , la moyenne est de 60 ans  ...............alors que la moyenne générale, tenant compte des autres 5 (anciens) journalistes décédés à plus de 70 ans, la moyenne est  de 66 ans  

Une analyse statistique (calcul mathématique) des décès signalés par la presse (dont ceux des retraités) fait état de 18 en 2011 (âge moyen de 60,5 ans dont 5 de plus de 70 ans)  / 15 en 2012 (âge moyen de 72,2 ans dont 4 de plus de 70 ans)/ 15 en 2013 (âge moyen de 58,8 ans dont 1 de plus de 70 ans) / 29 en 2014 (âge moyen de 55,6 ans dont 11 de plus de 70 ans) / 18 en 2015  (âge moyen de 64,2 ans  dont 3 de plus de 70 ans) / 26 en 2016 (âge moyen de 61,1 ans, dont 11 de plus de 70 ans)/ 11 en 2017 (âge moyen de 70 ans  dont 5 de plus de 70 ans)/ 27 à fin septembre 2018 (âge moyen de 62,1 ans dont 7 de plus de 70 ans)

ÂGE MOYEN DES DÉCÈS DE 2011 A FIN SEPTEMBRE 2018 : 63 ANS......MAIS  si l’on remonte le temps (moyennes de 49 ans en 2006 , 46 ans en 2007 , 57 ans en 2008 ,59 ans en 2009  et  61ans en 2010 ) ......nous aurons une moyenne générale de 58,7 ans.......alors que l’espérance de vie , en 2017, est 77,6 ans  (76,9 ans  pour les hommes et 78,2 ans  pour les femmes). Rappel pour ce qui concerne l’espérance de vie : 74,6 ans en 2005/ 76,5 ans en 2011/ 77 en 2013......