Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Islam- Djamaâ El Djazair (Grande Mosquée)

Date de création: 11-11-2016 16:37
Dernière mise à jour: 11-11-2016 16:37
Lu: 105 fois



CULTURE- RELIGION- ISLAM- DJAMAÂ EL DJAZAIR (GRANDE MOSQUÉE)

Le mosquée Djamaâ El Djazair q sera la plus grande d'Afrique et la troisième du monde après celles de Masjid Al-Haram de La Mecque et de Masjid Al-Nabawi de Médine (Arabie saoudite).

Le taux de réalisation des gros œuvres de ce projet, dont la première pierre avait été posée par le Président Bouteflika il y a cinq ans, a atteint (fin octobre 2016)  les 90%, tandis que pour le minaret, 33 étages sur les 43 prévus ont été réalisés. Concernant la salle de prières, il ne reste à poser que la deuxième coupole alors que la première l'avait été en août dernier.
Un appel d'offres national et international destiné aux bureaux d'études sera lancé très prochainement pour prendre en charge toutes les opérations de revêtement des sols et murs, d'ornement, de sculpture, de décorations et d'aménagement extérieur, ont indiqué des responsables auprès du ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville. Le bureau d'études, qui sera sélectionné sur la base de son expérience internationale pour ce type de projets, s'engagera à respecter un cahier des charges précis définissant les caractéristiques techniques ainsi que les modalités de choix des artisans et calligraphes dont les nationaux seront prioritaires. Les travaux des gros œuvres devraient être achevés, comme prévu, d'ici la fin 2016, ouvrant ainsi la voie aux derniers travaux des finitions dès début 2017. Les ministères respectivement de l'Habitat et des Affaires religieuses avaient procédé en mai 2015 à l'installation d'une commission conjointe avec pour mission de choisir les versets coraniques, les hadiths, les citations, les vers poétiques, les dessins et les formes qui orneront cet édifice religieux pour illustrer la grandeur de la culture algérienne dans toutes ses dimensions. La commission avait soumis les résultats de son travail en octobre 2015 au Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui suit de près ce projet. Une évaluation exhaustive des capacités des producteurs et distributeurs de marbre en Algérie a été menée afin de répartir le plan de charges relatif à l'approvisionnement du projet en ce matériau noble. La priorité sera ainsi accordée à la production nationale conformément à la politique du gouvernement, avec possibilité de recourir à l'importation en cas uniquement d'insuffisance des ressources locales de bonne qualité. Le projet de Djamaa El Djazaïr se veut un pôle attractif à caractère religieux, culturel et scientifique conjuguant authenticité et modernité à travers son style architectural particulier. Ce gigantesque ouvrage sera un autre monument civilisationnel symbolisant l'ère de l'Algérie indépendante et de recouvrement de la souveraineté nationale. Djamaa El Djazaïr sera également un lieu emblématique incarnant les véritables valeurs de l'islam contre toute forme d'extrémisme. S'étendant sur un terrain de 27,75 hectares au milieu de la baie d'Alger, ce projet d'envergure a été conçu par un groupement de bureaux d'études allemand constitué de "Krebs und Kiefer" et "KSP Engel und Zimmermann", qui a gagné le concours international pour le projet en janvier 2008. La réalisation de cet édifice a été confiée à l'entreprise chinoise China State Construction Engineering (CSCEC), alors que le bureau d'études français Egis assure le suivi du projet après la résiliation du contrat à fin 2015 avec le groupement allemand. D'une capacité de 120.000 fidèles, Djamaa El Djazaïr sera dotée d'un minaret de 265 mètres, d'une esplanade, d'une bibliothèque, d'un centre culturel, de Dar El Qoran (maison du Coran), de jardins, d'un parking, de bâtiments administratifs, de services de la protection civile et de sécurité ainsi que de locaux commerciaux et de restauration.

Djamaa El Djazaïr, une référence technique pour les projets à venir

L'architecture de ce monument remonte au type le plus ancien des mosquées, la mosquée à colonnades. L'agencement architectural de la salle de prière repose sur 618 colonnes octogonales blanches qui s'ouvrent vers le haut comme des fleurs tout en offrant l'espace pour les conductions techniques. La majorité des colonnes a été installée ainsi que la structure de la coupole. Concernant le minaret, qui sera le plus haut du monde, dans ses étages 4 à 20, se trouveront un musée de l’art et d'histoire islamiques ainsi qu'un centre de recherches sur l'Histoire de l'Algérie. Le minaret se divise en divers secteurs fonctionnels qui peuvent être atteints par des ascenseurs panoramiques. Au niveau de la pointe de la tour est prévue une plateforme de vue avec restaurant. Situé dans la partie sud du terrain, le centre culturel héberge une immense bibliothèque avec salle multimédia, une vidéothèque et une cinémathèque, tandis qu'un autre édifice abritera un centre de congrès ayant une capacité de près de 1.500 participants. Quant à Dar El Qoran, elle fera office d'école à rayonnement international en offrant la possibilité à 300 étudiants nationaux et étrangers de niveau de troisième cycle d'approfondir leurs connaissances en culture islamique. L'aménagement extérieur du site devra aussi faire l'objet d'une attention toute particulière : Les espaces boisés (existants et qui seront créés au cours de la réalisation de la mosquée feront partie de l'ensemble des espaces verts qui offriront aux visiteurs une certaine quiétude lors de leurs déplacements ou promenades. Outre sa portée religieuse, culturelle et touristique, Djamaa El Djazaïr, dans laquelle de nouvelles techniques de construction sont utilisées pour la première fois en Algérie, sera une référence technique pour les projets à venir. A titre d'exemple, un dispositif de résistance au tremblement de terre a été réalisé dans le sous-sol de la salle de prières à travers un système d'isolation sismique composé de 250 isolateurs. Cette technique conçue et testée dans de grands laboratoires internationaux, permet à la bâtisse du Djamaa El Djazaïr de résister même à un séisme majeur dépassant les 7 degrés sur l'échelle de Richter. A noter que l'Agence nationale de réalisation et de gestion de Djamaa El Djazaïr (Anargema), chargée de ce projet, a été placée en novembre 2014 sous la tutelle du ministère de l'Habitat.

Structure de Djamaa El Djazaïr
La superficie globale des biens immobiliers servant d'emprise à la réalisation de Djamaa El Djazaïr, qui a fait l'objet hier d'une visite d'inspection par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, est de 27,75 hectares situés sur le territoire de la commune de Mohammadia. Le projet de Djamaa El Djazaïr comprend les structures suivantes : - La salle de prière : Superficie couverte de 20.000 m2 avec un espace réservé aux femmes. Elle est aussi dotée d'un espace imam localisé à l'opposé de l'accès principal de la mosquée et composé de : - Salle de réception des personnalités - Salon d'honneur - Bureau de l'imam (El Maksoura) - Mihrab (indique la direction de La Mecque) - Minbar (chaire à prêcher) - La coupole : Diamètre de 50 mètres, culmine à une hauteur de 70 m en couronnant la salle de prières. - L'esplanade : Superficie de 20.000 m2 qui servira aussi d'extension de la salle de prière. Elle comprend : - Salles d'ablution pour les hommes et pour les femmes - Salle de lecture - Salle polyvalente avec accès indépendants - Le minaret : Hauteur de 265 m. Cet édifice, ouvert au public, abritera entre autres dans ses 43 niveaux : - Un espace d'accueil pouvant aussi recevoir des expositions - Un musée d'art et d'histoire de l'islam reparti sur 15 niveaux - Un centre de recherche sur l'Histoire de l'Algérie - Une plate-forme d'observation de la baie d’Alger et ses environs - Commerces de première nécessité et restaurant - Dar El Coran : Une grande école pouvant accueillir jusqu'à 300 étudiants post-gradués en sciences islamiques et humaines et comprenant : -Salles de cours - Salle multimédia - Salle de conférences - Internat - Annexes (bureaux d'administration et de gestion) - Le centre culturel : Superficie de 8.000 m2 comprenant : - Un hall d'exposition - Bibliothèque - Médiathèque - Vidéothèque - Filmothèque - Amphithéâtres - Ateliers d'art - Pôle informatique - Cafeteria -Espace administration pour la gestion du centre culturel - Le parking de stationnement d'une capacité de 4.000 à 6.000 places - L'accès avec un espace vert aménagé sur une superficie 2.000 m2 - Les jardins et parcs de détente sur une superficie de 1.000 m2 - Restaurants et cafétérias - Ateliers et commerces d'artisanat - La centrale technique - Le siège de l'administration - Les logements de fonction - Le poste avancé de la protection civile - Le bâtiment de sécurité - Les voies d'accès.