Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Ministère- Organisation 2016

Date de création: 26-10-2016 12:44
Dernière mise à jour: 26-10-2016 12:44
Lu: 71 fois


AGRICULTURE- INFORMATIONS PRATIQUES- MINISTERE- ORGANISATION 2016

 

1/ Référence juridique : Décret exécutif n° 16-243 du 20 Dhou El Hidja 1437 correspondant au 22 septembre 2016 (Joradp n° 56 du 25 septembre 2016) portant organisation de l’administration centrale du ministère de l’agriculture, du développement rural et de la pêche (Extraits).

-décret exécutif n° 2000-149 du 25 Rabie El Aouel 1421 correspondant au 28 juin 2000 portant organisation de l’administration centrale du ministère de l’agriculture ;

-décret exécutif n° 16-242 du 20 Dhou El Hidja 1437 correspondant au 22 septembre 2016 fixant les

attributions du ministre de l’agriculture, du développement rural et de la pêche ;

 

Décrète :

Article 1er. . Sous l’autorité du ministre, l’administration centrale du ministère de l’agriculture, du

développement rural et de la pêche comprend :

* Le secrétaire général, assisté de deux (2) directeurs d’études et auquel sont rattachés le bureau du courrier et le bureau ministériel de la sûreté interne d’établissement ;

* Le chef de cabinet, assisté de huit (8) chargés d’études et de synthèse, chargés :

. de la préparation et de l’organisation de la participation du ministre aux activités gouvernementales

et à celles liées aux relations avec le parlement ;

. de la préparation et de l’organisation des activités du ministre dans le domaine des relations internationales et de la coopération ;

. de la préparation et de l’organisation des relations du ministre avec les organes d’information ;

. de la préparation et de l’organisation des activités du ministre dans le domaine des relations publiques ;

. du suivi des relations avec le mouvement associatif et les organisations professionnelles et

interprofessionnelles ;

. du suivi et de l’évaluation des indicateurs de développement agricole, halieutique, aquacole et rural et de la protection des espaces ruraux, maritimes et continentales ;

. de la participation à la préparation et au suivi des dossiers relatifs aux financements, aux investissements et aux interventions économiques dans le domaine agricole, halieutique, aquacole et rural ;

. du suivi des activités des entreprises et des établissements publics relevant du secteur.

* L’inspection générale, dont l’organisation et le fonctionnement sont fixés par décret exécutif.

* Les structures suivantes :

. la direction générale des forêts, dont l’organisation est fixée par un texte particulier ;

. la direction générale de la pêche et de l’aquaculture ;

. la direction de l’organisation foncière, de la mise en valeur et de la protection des patrimoines ;

. la direction du développement agricole dans les zones arides et semi arides ;

. la direction de la régulation et du développement des productions agricoles ;

. la direction des services vétérinaires ;

. la direction de la protection des végétaux et des contrôles techniques ;

. la direction de la programmation, des investissements et des études économiques ;

. la direction des statistiques agricoles et des systèmes d’information ;

. la direction de la formation, de la recherche et de la vulgarisation ;

. la direction des affaires juridiques et de la réglementation ;

. la direction de l’administration des moyens.

Art. 2. . La direction générale de la pêche et de l’aquaculture comprend les directions suivantes :

. la direction du développement de la pêche ;

. la direction du développement de l’aquaculture ;

. la direction de l’encadrement socio-économique des activités de pêche et d’aquaculture ;

. la direction de l’appui technique aux activités de pêche et d’aquaculture.

II/ Référence juridique : Décret exécutif n° 16-244 du 20 Dhou El Hidja 1437 correspondant au 22 septembre 2016 fixant l’organisation de l’administration centrale de la direction générale des forêts (Joradp n° 56 du 25 octobre 2016)

Art. 2. — Sous l’autorité du directeur général, l’administration centrale de la direction générale des forêts comprend :

— l’inspection générale, dont l’organisation et le fonctionnement sont fixés par un texte particulier ;

— la direction de la gestion du patrimoine forestier et alfatier ;

— la direction de la protection de la faune et de la flore ;

— la direction de la lutte contre la désertification et de la restauration des terres ;

— la direction de la planification et des systèmes d’information ;

— la direction de l’administration des moyens.

Le directeur général des forêts est assisté de deux (2) directeurs d’études chargés respectivement :

— de la réglementation, du contentieux et de la communication ;

— de la coopération internationale.