Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Enigmes populaires- Hachemi Hocine

Date de création: 17-10-2016 23:39
Dernière mise à jour: 17-10-2016 23:39
Lu: 139 fois


CULTURE- BIBLIOTHEQUE D’AL MANACH – ENIGMES POPULAIRES - HACHEMI HOCINE

Enigmes populaires d’Algérie. Recueil de « devinettes »  de Hocine  Hachemi, Editions Mimouni, Alger ( ?, lieu non indiqué) 2016, 287  pages, 600 dinars

Il y a de cela très longtemps, lorsque les Algériens vivaient sous le joug colonial, dans la misère la plus noire pour la majorité des citoyens, il n’y avait ni radio, ni télévision, ni livres, ni lumière, ni loisirs en dehors de la cellule familiale ou du groupe  ..... Les hommes  se réveillaient très tôt et se couchaient tôt , fatigués par les durs travaux de la journée . La seule distraction, le soir , à la lumière de la lune ou à celle d’une   bougie ou, pour les plus aisés, d’une lampe à pétrole ou à carbure,  les grands pères ou les grands mères, en général , racontaient , aux petits enfants que nous étions, en guise de berceuse, des « mhajyat ». Il fallait toujours trouver une réponse répondant au « conte ». Monde mystérieux certes mais faisant  travailler la mémoire et rendre ouvert  l’esprit.......et aiguisée  l’intelligence, car, souvent, les contes racontaient le monde et revêtaient une forme recherchée. De véritables morceaux de (courte) poésie.

L’auteur affirme que les énigmes offertes proviennent de diverses régions du pays, et c’est pour cela que certaines nous (aux sexagénaires et plus) paraissent étranges ou « étrangères ».

L’œuvre est organisée selon des thèmes. Quatorze au total : Le monde physique, les végétaux,  les minéraux, les animaux, les vêtements et parures, l’âme,  les sciences , la littérature, la famille, la société , la religion.....Tout y passe, ce qui démontre que la société d’alors (celle d’aujourd’hui aussi, sous d’autres formes peut-être moins poétiques ou plus directes ne comportant aucune énigme) n’était pas dupe et combattait la colonisation, l’outrance et les difficultés de la vie de manière ....très intelligente....en attentant.

Chaque énigme est présentée en arabe et en français (et en prononciation arabe en caractères latins) ....accompagnée de la réponse.

L’Auteur : Aucune fiche biographique sur l’auteur au niveau de la 4è de couverture et sur internet . Enseignant à l’Université Kasdi Merbah de Ouargla ? Une énigme !

 

Extrait : « La télévision et la multiplication des loisirs ne peuvent pas , à elles seules, expliquer cet état d’oubli où se trouve cet exercice intellectuel populaire, qui constitue une partie importante de notre patrimoine culturel immatériel » (p 3)

Avis : Pour meubler vos longues  soirées d’hiver ou, tout simplement , pour rétablir la communication avec vos enfants et/ou l’établir avec vos petits-enfants

Devinettes : « Deux pains posés sur un manteau. L’un est chaud, l’autre froid » (p 21), « Deux galettes sur un methred. L’une est chaude, l’autre froide » ( p 23) ,  «  Tu entends par elle, tu ne la vois pas. Tu la saisis, tu ne peux l’emporter » (p 123), « Je te donne à deviner. Sans elles, je ne serais pas venu chez toi » (p 137. La plus connue !) , « La pluie est tombée sur une terre noble. La pluie est partie, il n’est resté que les traces » (p 144) «  Un pain partagé en quatre ; on le mange avec la bouche, on le partage avec les doigts » (p 273)