Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Islam- Zakat 2016

Date de création: 09-10-2016 13:11
Dernière mise à jour: 09-10-2016 13:11
Lu: 114 fois


CULTURE- RELIGION – ISLAM- ZAKAT 2016

Troisième pilier de l’Islam, la «zakat» est une aumône obligatoire pour tout musulman disposant de biens ayant atteint le «Nissab» ou seuil minimum. Plus de 80 versets concernant la zakat et l'obligation de s'en acquitter figurent dans le saint Coran. « Prélève une aumône sur leurs biens pour les purifier et les rendre sans tâche. «Le Coran (IX, 103). Dans la sourate 57, verset 11, Dieu se fait encore plus explicite : «Quiconque fait à Allah un prêt sincère, Allah le lui multiplie, et il aura une généreuse récompense». Versée chaque année aux pauvres et aux nécessiteux pour leur permettre de faire face aux difficultés qu’ils rencontrent dans la vie, la zakat constitue ainsi une sorte d’impôt de solidarité dont s’acquitte volontairement le croyant. De ce fait, elle sert à purifier les biens de l’individu, comme elle tend aussi à purifier l'âme humaine en l'éloignant autant que possible de l'avarice et de la cupidité.
Deux types de zakat existent en Islam : équivalant au prix d’un repas environ, «zakat el fitr» est versée aux pauvres et aux démunis à l'occasion de la fête de l’Aïd El Fitr, qui marque la fin du jeûne du Ramadhan. Quant à la seconde, elle est annuelle et porte sur les biens et les récoltes. Pour la donner, le croyant se base sur le «Nissab», ou seuil minimum imposable, fixé chaque année par les autorités concernées pour pouvoir la calculer, et ce, selon le taux de 2,5% des richesses épargnées. Cette année 2016, le Nissab de la zakat a été fixé à hauteur de 450.500 DA par personne, a annoncé hier, le Dr Mohamed Aïssa, lors de son passage à la télévision algérienne.
Pour rappel, les bénéficiaires de la zakat se déclinent en 8 catégories : selon le Coran, la zakat est versée aux pauvres, aux indigents, à ceux qui sont chargés de collecter et distribuer ces aumônes, à celui dont le cœur s’incline vers l’Islam, l’esclave (ou le prisonnier) musulman à affranchir, celui qui lutte pour la défense de l'Islam, ainsi que le voyageur se trouvant à court de provisions.
Selon les chiffres publiés sur le site internet du ministère des affaires religieuses et du Wakf, un montant global de 614.000.000 DA a été collecté en 2009, à titre de zakat annuelle, à travers tout le pays. Quant à la zakat el fitr de la même année, 270.000.000 DA ont été réunis et distribués aux milliers de familles pauvres et nécessiteuses.