Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

France- Consommation presse 2018

Date de création: 28-09-2018 18:52
Dernière mise à jour: 28-09-2018 18:52
Lu: 39 fois


COMMUNICATION – ETRANGER- FRANCE- CONSOMMATION  PRESSE 2017

 

Près de 60% des Français lisent des articles issus de quotidiens ou de magazines sur leur smartphone. Ils n’étaient que 47% en septembre 2017.

Jusqu’où ira la lecture de la presse d’information et magazine sur mobile? Selon le dernier baromètre One Global édité par l’ACPM (Alliance pour les chiffres de la presse et des médias), 59,4% des Français ont lu au moins une marque de presse sur leur smartphone au mois de juin. La progression n’est que de 1,6 point comparée au mois d’avril, mais si on remonte à septembre, les Français n’étaient que 53% à avoir cette habitude… et à peine 47% en septembre 2017. Ces pratiques s’ancrent et se développent.

Dans son baromètre, l’ACPM brosse le portrait-robot de ces fanas de lecture numérique. Ceux qui ne touchent jamais au papier et s’informent uniquement sur smartphone ou tablettes sont à 77% âgés de 25 à 34 ans. La lecture sur mobile est privilégiée par les jeunes femmes de 15 à 24 ans. Celle sur tablette est plutôt l’apanage des hommes CSP+ (32%). Si l’on dézoome et que l’on regarde l’ensemble des modes de lectures de journaux et des magazines, le papier reste le support privilégié (46%), suivi par le smartphone (27%), l’ordinateur (18%) et la tablette (9%). Ceci est évidemment une moyenne, tant la réalité est différente d’un titre à l’autre.

Le Figaro, marque média la plus lue
Dans le top 5 des marques de presse les plus puissantes, la lecture numérique supplante ainsi de loin la lecture papier. Première du classement avec 23,9 millions de lecteurs (+0.6% en trois mois), la marque Figaro (quotidien + Figaro Magazine +Madame Figaro et leurs sites) est avant toute lue sur mobile (10,9 millions de visiteurs uniques en juin), devant la version papier (9,7 millions). Même logique pour l’Équipe (12,3 millions sur mobile, 10,8 millions en print), deuxième du classement avec 23 millions de lecteurs (+6%) grâce à l’effet Coupe du Monde. Suivent Le Monde (22 millions, stable), 20 Minutes (22 millions, +1,2%) et Le Parisien (20,7 millions, stable).

On constate qu’une nouvelle fois, la presse quotidienne nationale domine le classement des marques de presse les plus lues. Les magazines sont en embuscade, mais ils ont subi une érosion de leur lectorat entre avril et juin: -3,7% pour Femme Actuelle(6e avec 18,8 millions de lecteurs), -4% pour Télé Loisirs(même audience, 7e), -6,8% pour Marmiton (14 millions, 9e), -4% pour Voici (13,8 millions, 11e). Du côté des newsmagazines, Le Point a perdu 1,4 million de lecteurs en trois mois pour un total de 9,9 millions. Libération en a aussi perdu 1,2 million, à 8,6 millions de lecteurs. Décrochage également pour Courrier International, avec 1,6 million de lecteurs en moins, à 4,7 millions. A contrario, Public a gagné un million de lecteurs en un trimestre (9,1 millions). C’est la plus grosse progression du panel aux côtés de Sud-Ouest, qui a trouvé 920.000 lecteurs de plus (7,5 millions).

Notons également qu’être puissant sur le numérique ne se fait pas au détriment de la lecture sur papier. Le Monde, l’Equipe et le Figaro figurent dans le top 5 des marques les plus lues au format imprimé en juin, avec entre 9,7 et 11 millions de lecteurs. Les deux premières places sont occupées par Femme Actuelle (12,9 millions de lecteurs papier) et le très visuel Paris Match (11,8 millions).