Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Exploitations

Date de création: 11-05-2008 12:36
Dernière mise à jour: 03-10-2011 13:30
Lu: 869 fois


AGRICULTURE - TERRE AGRICOLE - EXPLOITATIONS

Les propriétés agricoles de la strate 100 hectares et plus ne sont que 5305 en Algérie, soit 1,5% du total. Tandis que la surface occupée par ces exploitations est de 990 774 hectares, soit 11,7% de la surface agricole utile
167 180 exploitations ont moins de un hectare chacune. Elles s'étendent sur 70 516 hectares, soit 0,8% de la Sau totale. Le nombre d'exploitations de moins de 10 hectares augmente très sensiblement passant de 437 000 hectares en 1958 à 818 238 actuellement.
Les exploitations dites moyennes, celles qui s'étendent sur une superficie de 10 à 50 hectares sont au nombre de 231 110 soit 0,6% du nombre total des exploitations. Elles recouvrent 4 381 437 hectares, soit près de 52% de la surface globale.
Il a été recensé par le ministère de l'Agriculture un nombre très élevé d'exploitations de statut "melk" (personnel ou dans l'indivision) qui ne possèdent pas de titre de propriété : 513 336 exploitations sur un total de 777 323
597 970 exploitants ont un âge dépassant 50 ans (soit 80% du nombre total), 154 650 ont plus de 70 ans et ceux qui ont moins de 30 ans ne représentent que 7% de la population.
Par ailleurs, 65% des chefs d'exploitation sont sans instruction. Ceux qui ont un niveau primaire ou moyen constituent 29%. Le niveau d'instruction supérieur ne dépasse pas 1%.

Notes : - Début 2006, on recensait 348 000 exploitations agricoles en activité…..et les services du ministère de l’Agriculture annonçait la création de 500 000 nouvelles exploitations avant 2009.

- Il y a , aussi, en 2011, 174 fermes pilotes qui totalisent 166 234 hectares...créées en 1989, restructurées par la suite avec un statut d'EPIC pour certaines et d'EURL pour d'autres et mises sous tutelle des sociétés de gestion des participations de l'Etat , production animales et développement agricole (SGP PRODA). Les fermes pilotes (qui ont les meilleures terres) , laissées durant longtemps à l'abandon, doivent   se consacrer à trois activités principales destinées à accompagner le programme public de développement de l'agriculture: production de semences, de plants de qualité et de l'aliment de bétail...et aussi, développer des investissements agricoles avec des partenaires étrangers dont la production est essentiellement destinée à la satisfaction du marché national  et doivent oeuvrer au développement agricole intensif avec des investisseurs nationaux présentant des références professionnelles. En septembre 20111, un Appel à manifestation d'intérêt national et international a été lancé pour la mise en concession de 11 fermes pilotes (ouverture pour 49% du capital) pour les étrangers.