Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Accidents de la circulation - Bilan Gn 2016

Date de création: 29-08-2016 21:54
Dernière mise à jour: 29-08-2016 21:54
Lu: 73 fois


TRANSPORT- ROUTE- ACCIDENTS DE LA CIRCULATION – BILAN GN 2016

Lors des 15 dernières années, la Gendarmerie Nationale a déploré 55.350 morts et 653.249 blessés causés par 375.581 accidents de la circulation. En 2015, le bilan des services de la gendarmerie nationale fait état de 20.361 accidents qui ont causé 3801 morts et 36.657 blessés, soit une moyenne quotidienne de 55 sinistres, 10 décès et 100 blessés ( source : point de presse organisé au commandement de la GN de Chéraga (Alger). Comme il est d’usage ces derniers temps, le facteur humain est responsable de la majorité des accidents et représente en 2015 plus de 85%. Il s’agit essentiellement du comportement des conducteurs dont les principales infractions sont l’excès de vitesse (37,6%), les dépassements dangereux (13,6%), le non respect de la distance de sécurité avec (6,6%), les manœuvres dangereuses avec (6,2 %), l’imprudence des piétons avec (6%), le non respect du panneau de stop (5,4%) ou encore le changement de direction non signalé (4,4%).  Quant aux causes restantes, celles-ci incombent à l’environnement (3,4%), l’état des routes, (4,8%), aux piétons (6%) et à l’état des véhicules (4,8%). Selon la répartition des accidents causés par les différents types de véhicules, l’analyse des données statistiques démontre que sur les 31.941 véhicules impliqués, plus de 73 % sont imputés aux véhicules légers contre 14,5% aux véhicules de transport public de marchandises et 3,8% causés par les véhicules de transport public de voyageurs. 

Les véhicules dont l’activité est réglementée, destinés au transport de marchandises, de voyageurs ainsi que les taxis sont impliqués dans 5388 accidents, soit 26,4 % du nombre total des accidents, avec au final 1261 décès, soit 33,18 % du nombre des morts et 10.681 blessés, soit 29,1% du nombre des blessés .Les détenteurs des PC de moins de deux ans représentent la tranche la plus impliquée dans la survenance des accidents de la circulation avec un taux 41,5%.  Par wilayas, la répartition des accidents survenus en 2015 classe Alger en première position avec 1316 accidents, soit un taux de 6,4%, suivie d’Aïn-Defla et de M’sila .Par tranche d’âge des conducteurs, les enquêtes des services de la GN font ressortir que la tranche d'âge la plus concernée se situe entre 25 et 34 ans (35,5%).  Au niveau de l’autoroute Est-Ouest, les statistiques de la gendarmerie nationale révèlent 1238 accidents, soit 6,6% « seulement  du nombre global. Bouira occupe le haut du tableau avec 241 sinistres, suivie d’Aïn-Defla (231).                                                                                                   

Concernant la répression, les différentes unités de la GN ont procédé en 2015 au retrait de 724.823 permis de conduire et enregistré plus de 2 millions de contraventions et plus de 1,5 millions d'amendes forfaitaires dont 85% ont été acquittées