Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Archives - Etude S.Bencheikh Boulanouar

Date de création: 29-08-2016 15:44
Dernière mise à jour: 29-08-2016 15:44
Lu: 71 fois


HISTOIRE- BIBLIOTHEQUE D’AL MANACH – ARCHIVES – ETUDE S.BENCHEIKH BOULANOUAR

L’Algérie par ses archives. Du royaume de Tihert à la colonisation (VIIIè –XXè siècles). Recherche universitaire de Saida Benchikh-Boulanouar. Casbah Editions, Alger 2015, 436   pages, 1 000 dinars

Dès le départ, un constat réaliste car il a , jusqu’ici, « plombé » toutes les tentatives de recherche (dans tous les domaines, il faut le préciser....et cela dure encore) : « Il faut souligner que les structures algériennes qui existent , n’ont pas toujours la culture de la communication et de la recherche : la rétention de l’information domine les esprits, par l’effet du pouvoir détenu, par tabou ou simplement par manque de formation du personnel . Le chercheur algérien devient un lutteur, un diplomate ou alors un politicien, ainsi il fait jouer les rapports de force et obtient au « compte-goutte » les informations sans jamais pouvoir assouvir sa soif » 

Ce constat ne semble pas l‘avoir ni découragé ni freiné. Le résultat est impressionnant tant par sa quantité que par sa précision et ses détails.

L’auteure ne s’est pas seulement limitée à réunir les sources dispersées. Elle a interrogé l’historiographie algérienne (en se référant parfois à des textes et à des auteurs inattendus comme à des articles et des écrits de journalistes). Elle est remontée loin, très loin, fournissant un immense trésor d’informations sur (presque) toutes les époques importantes de notre histoire et, surtout, sur les sources archivistiques utilisées ou disponibles ...ou perdues...ou cachées....,ou « croupissant dans des lieux inappropriés , sans aucun traitement, rongés par l’humidité et les insectes»  ....en Algérie et à l’étranger  ...sur : La Berbérie musulmane /  Le royaume Rostémide ancêtre du M’zab/ Les Zirides et les Hammadides/ Les Almoravides et les Almohades / Le trois  grandes dynasties arabo-berbères : les Mérinides, les Zyanides et les Hafsides /La période Ottomane/ Les sources autochtones : L’Etat de l’Emir Abdelkader, les écrits algériens du XIX siècle.....

A noter une très riche bibliographie, une liste des « sources oubliées », une autre liste impressionante des « sources d’archives » en Algérie et à l’étranger , un glossaire.

L’Auteure : Chercheuse en histoire de l’écrit et enseigante universiatiare. Des travaux spécialisés en historiographie maghébine. Expert-conseil en archivistique .Militante pour la préservation du patrimoine historique

Extraits :  « La création des archives correspond à des nécessités immédiates, souvent de nature administrative ou économique , tandis que la bibliothèque est issue d’une démarche d’étude et de transmision des savoirs » (p 29), Les musulmans doivent leur épanouissement culturel au moyen âge à la nature même de leur religion, qui place la science et le savoir au cœur de la foi musulmane » (p 37)

Avis :Ouvrage très spécialisé destiné d’abord et avant tout aux chercheurs, mais pouvant être très utile aux lecteur moyen curieux de connaître la mémoire (existante ou lacunaire) de son Histoire.Un ouvrage de référence.

 Citations : « L’accès aux archives est au cœur de la démythification et de la décolonisation de l’histoire longue de l’Algérie » (p 9) , « Démythifier et décoloniser , c’est avant tout identifier et accéder aux sources locales authentiques , pour les connaître, savoir les décrypter, les analyser, les interpréter et leur appliquer les lois de la méthodologie historique » (p 296), « Elles (les archives) sont une part essentielle du patrimoine de tout un peuple et sont indispensables au développement d’une conscience et d’une identité nationale » (p 296), « La situation des archives n’est pas sans rapport avec le développement véritable de la recherche scientifique et historique , tous domaines confondus «  (p 297)