Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Cinéma- Rémunération acteurs- Classement Forbes 2016

Date de création: 29-08-2016 15:31
Dernière mise à jour: 29-08-2016 15:31
Lu: 121 fois


CULTURE- ETRANGER- CINEMA- REMUNERATION ACTEURS –CLASSEMENT FORBES 2016

-Dwayne Johnson, mieux connu sous son nom de guerre de «The Rock», est l’acteur le mieux payé au monde, avec la   coquette somme de 64,5 millions de dollars, selon le classement établi jeudi 25 août 2016par le magazine Forbes.    

Le catcheur de 44 ans a détrôné Iron Man (Robert Downey Jr) qui avait arraché le trophée trois années d’affilée.  «The Rock» n’était encore que 11e au classement sur la période juin 2014 - juin 2015 avec 31 millions de dollars, mais grâce à Agents presque secrets, Fast and Furious 8 et Baywatch, il a bondi en tête. Par comparaison, Jennifer Lawrence, qui est restée l’actrice la mieux payée du monde cette année, a engrangé 46 millions de dollars.

Chez les acteurs masculins, il vaut mieux être homme d’action si on veut décrocher la timbale. On trouve en effet Jacky Chan juste derrière «The Rock» avec 61 millions de dollars. Il est suivi de Matt Damon (55 millions), Tom  Cruise (53 millions) et Johnny Depp (48 millions).
Jennifer Lawrence va pouvoir dépoussiérer sans trop le modifier son essai publié l’année dernière dénonçant le sexisme du cinéma américain. Les 10 acteurs les mieux payés se sont arrogé  456,5 millions de dollars cette année, selon Forbes. Les 10 meilleures actrices  ont dû se contenter de 205 millions.

En 2001, The Rock fait ses débuts sur grand écran dans Le Retour de la momie. Le succès de ce blockbuster est tel que l’acteur bodybuildé reprend l’année suivante le rôle du Roi Scorpion dans le film éponyme de Chuck Russell. Formaté roi de la castagne, il prend explicitement la relève d’Arnold Schwarzenegger dans le registre de l’action avec la comédie d’aventure Bienvenue dans la jungle (2004), bientôt suivie du film de Baston Tolérance zéro (id.) et de l’adaptation du jeu vidéo Doom (2005).

Ne souhaitant pas rester cantonné aux personnages de brute épaisse, il fait preuve d’autodérision en incarnant un garde du corps gay dans Be cool (2005), la suite de Get shorty, et en prêtant main-forte à Max la menace, alias Steve Carell. Le comédien marque son retour aux films musclés lorsqu’il forme un duo de choc au destin tragi-comique dans Very Bad Cops, réalisé par Adam McKay. Il revient l’année suivante à son personnage-type de gros bras peu finaud dans Faster, avant de jouer un policier teigneux dans le film course-poursuite Fast and Furious 5 (2011) et sa suite Fast & Furious 6 (2013). Toujours en 2013, Dwayne Johnson est à l’affiche de plusieurs autres films (très) musclés, à savoir Infiltré, G.I. Joe : Conspiration et No Pain No Gain où il livre une prestation étonnante. L’année suivante, l’ex-catcheur prête son physique imposant au demi-dieu Hercule sous la direction de Brett Ratner.