Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bessaih Boualem

Date de création: 19-08-2016 23:03
Dernière mise à jour: 19-08-2016 23:03
Lu: 78 fois


HISTOIRE- PERSONNALITES- BESSAIH BOUALEM

Boualem Bessaih, ministre d'Etat, conseiller spécial et représentant personnel du Président de la République, est décédé jeudi 28 juillet 2016 dernier à l'hôpital d’Ain Naadja à Alger, à l'âge de 86 ans des suites d’une longue maladie.

Militant de la guerre de Libération au cours de laquelle il a occupé des fonctions importantes au sein des institutions de la Révolution, M. Boualem Bessaih, plusieurs fois ministre après l’indépendance, a été surtout un diplomate émérite sillonnant la planète pour défendre les positions de son pays. Il a été également un homme de lettres brillant et auteurs de nombreux ouvrages. Rigoureux dans son travail, ses convictions nationalistes sont fortes et inébranlables. Modeste, patriote, loyal et fidèle en amitié, il ne fut pas seulement un commis de l’Etat mais un homme d’Etat. De son parcours si riche, seulement quelques stations.  
Né à El-Bayadh en 1930 , il rejoint le maquis au début de 1957. Élément du ministère de l’Armement et des liaisons générales (MALG), il occupe d’importantes fonctions dans les rangs de la Révolution armée et assure la mission de membre du secrétariat général du Conseil national de la Révolution algérienne (CNRA) de 1959 à 1962.
Docteur ès lettres et sciences humaines et ancien professeur de lettres, après l’indépendance, il fut successivement ambassadeur d’Algérie à Bruxelles, pour le Benelux et la CEE, ambassadeur au Caire, à Koweït City. Secrétaire général au ministère des Affaires étrangères (1971), chargé de mission en qualité d’envoyé spécial du Président de la République auprès de nombreux chefs d’État, il a dirigé la délégation algérienne à plusieurs sessions de la Ligue arabe, de l’OUA, de la Conférence islamique et des non-alignés. En 1979, il entre au gouvernement et occupe plusieurs postes ministériels : ministre de l’Information et de la Culture, ministre des Postes et des Télécommunications, ministre de la Culture et du Tourisme et enfin ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement de Kasdi Merbah (1988). À ce titre, il participe activement au sein de la tripartite Algérie-Maroc-Arabie saoudite, décidée par le Sommet arabe de Casablanca, aux efforts déployés pour aboutir à l’Accord de Taïef mettant fin aux souffrances du peuple libanais.
En 1997, il est nommé membre du Conseil de la nation (seconde Chambre du Parlement) au titre du tiers présidentiel, puis élu président de la commission des affaires étrangères dudit Conseil. Après avoir occupé le poste d’ambassadeur auprès du Royaume du Maroc (2000-2005), il sera le porte-parole du VIIIe congrès du FLN (janvier 2005). Il a été nommé par le Chef de l’État, président du Conseil constitutionnel (du 27 septembre 2005 au mois de mars 2012), en remplacement de Mohamed Bedjaoui. Le 11 juin dernier, il est nommé ministre d'Etat, conseiller spécial et représentant personnel du Président de la République.
M. Boualem Bessaih est l’auteur du scénario du téléfilm historique Bouâmama de Benamar Bakhti, comme il est l’auteur de plusieurs ouvrages littéraires et historique.
Son recueil de poésie à caractère patriotique publié chez l’ANEP en 2004 à l’occasion du 50e anniversaire de la Révolution : L’Algérie belle et rebelle, de Jugurtha à Novembre, est préfacé par le Président Abdelaziz Bouteflika.
Parmi ses autres publications : Mohamed Belkheir, Étendard interdit (édition bilingue arabe-français, Sindbad, Paris, 1976) ; De l’Émir Abdelkader à l’Imam Chamyl, le héros des Tchétchènes et du Caucase (Éditions Dahleb, 1997, réédition ENAG, Alger, 2001) ; De Louis-Philippe à Napoléon III, l’Émir Abdelkader, vaincu mais triomphant (SNED, Alger, 2002, édit. en langue arabe, ANEP, Alger-El Farabi, Beyrouth, 2004) ; Au bout de l’authenticité, la résistance par l’épée ou la plume 1830-1954 (ENAG, Alger, 2002) ; Abdallah Ben Kerriou, poète de Laghouat et du Sahara (édition bilingue, Publi-Sud, Paris, 2003), Roses de printemps et feuilles d’automne (Casbah Éditions, 2009).    

-