Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Retraite- Dépenses Cnr 2016

Date de création: 19-08-2016 22:23
Dernière mise à jour: 19-08-2016 22:23
Lu: 102 fois


TRAVAIL – ENQUETES ET REPORTAGES- RETRAITE- DEPENSES CNR 2016

© Le Soir d’Algérie, 26 juillet 2016

Une fois n’est pas coutume, la CNR (Caisse nationale de retraite des travailleurs salariés) rend publiques ses dépenses et quelques autres statistiques — cependant incomplètes — sur son fonctionnement.
La dépense mensuelle pour les retraites est passée de 73 milliards de dinars en janvier 2015 à près de 85,7 milliards de dinars en mai 2016, en matière de pensions et allocations de retraites, selon les chiffres de la CNR. Les dépenses mensuelles de la Caisse nationale de retraites (CNR) en matière de pensions et allocations de retraites ont atteint près de 86 milliards de dinars en 2016, en hausse de près de 18% par rapport à la moyenne mensuelle de 2015, a appris l’APS auprès de la caisse qui prévoit des dépenses de 1 000 milliards de dinars pour toute l’année en cours.
 
«La dépense mensuelle de la CNR est passée de 73 milliards de dinars en janvier 2015 à près de 85,7 milliards de dinars en mai 2016, en matière de pensions et allocations de retraites», a indiqué la même source, qui révèle que la caisse gère plus de 2,8 millions de dossiers de retraites.
 
Au total, 2 880 180 dossiers de pensions et allocations de retraites sont gérés par la CNR, dont 2 016 817 retraites normales (âge 60 ans), 594 247 retraites proportionnelles, 261 717 retraites sans conditions d'âge, 507 retraites anticipées et 6 892 retraites servies à l'étranger.
200 000 nouveaux retraités cette année
La caisse a enregistré 130 000 nouveaux dossiers en 2014, 180 000 autres en 2015, alors que pour le premier semestre (janvier-juin) 2016 seulement, elle a enregistré 100 000 nouveaux dossiers, selon les responsables de cet organisme qui s'attendent à 200 000 nouveaux dossiers d'ici à la fin de l'année en cours.
 
L’augmentation des dépenses d'une manière «constante» est due à l'augmentation du nombre de bénéficiaires de cet organisme à caractère «hautement social», a-t-on expliqué. S’agissant de la dépense annuelle, la même source a fait savoir que le montant est passé de 797 milliards de dinars en 2014 à 507 milliards de dinars uniquement pour le premier semestre (janvier-juin) de 2016, une somme qui va dépasser les 1000 milliards de dinars pour toute l’année en cours, soit une augmentation de 200 milliards de dinars durant cette période de référence (2014-2016).

Revalorisation de 2,5% des pensions de retraite à partir de juillet
Une revalorisation des pensions et allocations de retraite de 2,5% pour l'année 2016 a été mise en application et les retraités percevront cette augmentation à partir du mois de juillet en cours, selon la même source qui précise que l’impact financier de cette revalorisation est évalué 20 milliards de dinars annuellement, à la charge de la CNR. Pour améliorer la qualité des prestations servies aux retraités, la caisse a entrepris plusieurs actions, notamment, en matière de suivi permanent du traitement et l'allégement lié à la constitution des dossiers de retraite, notamment, en ce qui concerne l'accès au registre national automatisé d'état civil et le suivi des travaux des commissions nationales et locales de recours.
 
La tenue régulière et périodique (tous les mois au niveau local et tous les trimestres au niveau national) de réunions de travail avec le partenaire social pour le maintien du climat social et la participation aux travaux du comité sectoriel chargé de la simplification et l'amélioration des procédures administratives, notamment, pour le déploiement du guichet polyvalent à travers l'ensemble des agences locales de la CNR figurent parmi ces actions.
Moderniser la gestion
La caisse a également procédé au renforcement et à la redynamisation des cellules d'accueil du citoyen, de la communication et de l'écoute sociale au niveau de l'ensemble des agences locales de la CNR, et ce, dans le cadre du travail de proximité, a-t-on affirmé. Pour l'intensification des démarches dans le cadre du dispositif d'aide à domicile au profit des catégories particulières de retraités et leurs familles, (handicapés, invalides et dépendants), la caisse a procédé à une formation des assistantes sociales en vue d'optimiser et d'améliorer leurs actions sur le terrain.
Au plan de la modernisation des méthodes de gestion, la mise en œuvre du plan directeur informatique constitue un outil performant de gestion moderne, intégrant les différentes fonctions liées à la liquidation et au paiement des prestations de retraite, précédemment exécutées soit manuellement soit au niveau de plusieurs logiciels séparés. La CNR a également procédé à la diversification des modes de paiement des pensions et allocations de retraite à travers le canal bancaire (BDL) à compter du 1er juillet 2015 et qui touche 43 239 retraités déjà au 30 juin 2016. Le plan de modernisation prévoit aussi le lancement d'une opération de gestion électronique des documents (GED) des dossiers de retraite dont la phase de numérisation qui constitue l'étape la plus importante est en cours de finalisation.