Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Université- Formation doctorale- Nouvelles conditions 2016

Date de création: 18-08-2016 17:05
Dernière mise à jour: 18-08-2016 17:05
Lu: 69 fois


EDUCATION-  DOCUMENTS ET TEXTES REGLEMENTAIRES- UNIVERSITE- FORMATION DOCTORALE- NOUVELLES CONDITIONS 2016

De nouvelles conditions ont été arrêtées en juin 2016 par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, pour l’accès au troisième cycle préparatoire de la thèse de doctorat. En effet, pour les détenteurs d’un master, nouveau système, ou d’un diplôme équivalent, les inscriptions se font par voie de concours, alors que pour les détenteurs d’un magister ancien système, ou diplôme équivalent, ces derniers sont admis sur la base de leur diplôme. Pour les détenteurs d’un master, ceux-ci passeront un concours national, auquel l’étudiant ne peut participer qu’une seule fois.
En effet, selon l’arrêté ministériel récemment promulgué, le N° 547 du 02 juin 2016, les modalités d'organisation du concours d'accès à la formation de troisième cycle sont fixées par le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.
En revanche, le concours d’accès au troisième cycle du système LMD, d’un caractère national, organisé par l’établissement qualifié en deux étapes. La première étape consiste en l’étude des dossiers des candidats. Cette étape permet d’apprécier le cursus universitaire du candidat et de procéder à une première sélection en conformité avec les conditions d’accès définies par le Comité de Formation Doctorale (CFD). La deuxième étape comprend des épreuves écrites, qui porteront sur les spécialités de formation en Master.  Le nombre de candidats présélectionnés et autorisés à passer les épreuves écrites doit être au moins égal à deux fois le nombre de postes ouverts. Le CFD définira la limite supérieure de candidats admissibles aux épreuves écrites en tenant compte du nombre de candidats et de la spécificité des familles de discipline.
L'étude des dossiers de candidature se fait sur la base des résultats obtenus en licence, master et/ou autre parcours de formation supérieure, dans le respect dispositions de la loi.
La liste des candidats concernés par les épreuves écrites est fixée sur la base du classement parmi les premiers de la promotion en master de chaque établissement. Le nombre de candidats concernés par les épreuves écrites doit être égal à dix (10) fois le nombre de postes ouverts. Dans le cas où le nombre requis des candidats n’est pas atteint, l’étude des dossiers est élargie aux candidats parmi les 25% suivants de la promotion en master de chaque établissement, et cela conformément aux dispositions de l'arrêté.  Il est institué au sein de chaque établissement habilité, un comité de formation pour chaque formation de troisième cycle, dénommé ci-après  comité de Formation Doctorale (CFD). Le comité de formation doctorale a toute la latitude de fixer le nombre écrites selon la spécificité de la maximal de candidats concernés par les épreuves formation.
Les étudiants algériens titulaires d’un master étranger sont soumis aux mêmes conditions en matière d’accès au concours, fixés à l'article 6 du présent arrêté. Les dossiers pédagogiques sont soumis à l'appréciation du comité de formation à doctorale. Les étudiants étrangers titulaires d'un master algérien sont soumis aux mêmes conditions en matière d'accès au concours. Concernant les étudiants étrangers titulaires d'un master étranger bénéficiaires d’une bourse dans le cadre d'un programme de coopération, ces derniers sont dispensés du concours d’accès à la formation du 3ème cycle et les postes ouverts pour cette catégorie sont en hors quota. Leurs dossiers de candidatures sont soumis à l'appréciation autorisation de la direction du comité de formation de coopération et des doctorale après échanges inter universitaires. Les épreuves écrites porteront sur les spécialités de formation en master. Les candidats admis au concours d'accès à la formation de troisième cycle, doivent procéder à leur inscription universitaire au sein d'un seul établissement dans un délai n'excédant pas les quinze (15) jours qui  suivent la proclamation définitive des résultats validés par l'organe scientifique habilité du département. En cas de désistement d'un ou plusieurs lauréats, ils sont remplacés par les candidats qui suivent dans le classement des épreuves écrites. Le désistement dépassant les quinze 15) jours qui suivent la date limite des inscriptions ne peut être remplacé. La soutenance de la thèse a lieu devant un jury composé de quatre (04) à six (06) enseignants chercheurs de rang magistral (ou chercheurs permanents ou Maître de conférences habilités, spécialistes dans la filière du sujet de la thèse.