Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Chapelle Santa Cruz/ Oran

Date de création: 18-08-2016 16:39
Dernière mise à jour: 18-08-2016 16:39
Lu: 84 fois


CULTURE- PATRIMOINE- CHAPELLE SANTA CRUZ/ORAN

La chapelle de Santa Cruz fut construite par la France coloniale en 1850 sur les hauteurs du mont Murdjadjo, légèrement en contrebas du fort Lamoune. La construction de cet édifice fut décidée en raison d’une épidémie de choléra qui fit des milliers de morts un an plus tôt parmi la population oranaise. La chapelle a été restaurée plusieurs fois au fil des années, que ce soit par la France durant la colonisation, ou bien par l’Algérie après l’indépendance. En 1950, s’ouvre le chantier du projet de l’architecte Lesaint, prévoyant un cloître et une petite basilique romane à dôme légèrement écrasé, en présence de Mgr Roncalli, nonce apostolique et futur pape Jean XXIII. Ce projet, agréé par la Marine nationale, en remplaçait un plus grandiose et écrasant qui avait été imaginé par l’évêque d’Oran Mgr Durand en 1942. L’amirauté s’était formellement opposée à ce premier projet qui défigurait le profil de la colline. L’ancienne chapelle au pied du clocher est démolie en 1951 au début des travaux de construction du cloître, qui se terminent en 1956. Le dimanche 3 mai 1959, l’évêque d’Oran, Bertrand Lacaste, bénit solennellement la première pierre de la basilique ; c’était une stèle chrétienne antique provenant d’Albulae (Aïn Témouchent). La « basilique » est terminée début novembre de la même année, et vouée au culte le 8 novembre 1959. Depuis son inauguration, il y a plus d’un siècle et demi, l’édifice attire de nombreux fidèles et curieux. Le site offre une vue remarquable sur la baie et la ville d’Oran à l’est, et sur la rade de Mers El Kébir au nord-ouest. La chapelle est classée monument national le 17 décembre 2008.