Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Téléphonie -Abonnés 2017

Date de création: 09-07-2018 11:15
Dernière mise à jour: 09-07-2018 11:15
Lu: 27 fois


TELECOMMUNICATIONS- ABONNEMENT- TELEPHONIE- ABONNES 2017

 

Un total de 49,897 millions d’abonnés aux réseaux de téléphonies fixe et mobile, (GSM, 3G et 4G) a été enregistré en 2017 contre 49,999 millions en 2016, soit une baisse de 0,21%, a indiqué le président du Conseil de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT), Mohamed Ahmed Nacer. «Le nombre d’abonnés aux réseaux fixe et mobile a atteint 49.897.292 d’abonnés en 2017 contre 49.999.847 d’abonnés en 2016, soit une baisse de 102.555, ce qui représente un taux de 0,21%», a précisé M. Ahmed Nacer lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan du marché de la Poste et des Télécommunications en Algérie durant l’année 2017. Pour ce qui est de la téléphonie fixe (filaire, WLL et 4G LTE/Wimax), il a relevé que le nombre d’abonnés en 2017 était de 4,051 millions, comparativement à 2016 où il était établi à 4,182 millions, soit une régression de 130.374 abonnés, représentant une baisse de 3,12%.
«Cette situation s’explique par la baisse du parc filaire et WLL, consécutive aux opérations d’assainissement du parc d’abonnés, opérées par Algérie Télécom», a-t-il dit, soulignant que «57,60% des ménages disposent d’une ligne de téléphonie fixe à la fin décembre 2017».
Concernant la téléphonie mobile, il a relevé que ce marché a connu une «stabilité», passant de 45,817 millions d’abonnés en 2016 à 45,845 millions en 2017, soit une augmentation de 27.819 abonnés (+0,06%), expliquant cette tendance par la «saturation» du marché de la téléphonie mobile. S’agissant de la téléphonie mobile, un marché partagé par trois opérateurs : Algérie Télécom Mobilis (ATM), Orascom Télécom Algérie (OTA) et Watania Télécom Algérie (WTA), M. Ahmed Nacer a indiqué que la plus grande part (GSM, 3G et 4G) était détenue en 2017 par ATM avec un taux de 40,06%, suivi d’OTA (32,06%) et WTA (27,34%). Il a fait remarquer que pour le segment GSM, le nombre total d’abonnés a atteint 14,385 millions en 2017, soit une baisse de 28,52% par rapport à 2016 (20,125 millions), précisant que l’opérateur OTA détient une part de 41,89%, suivi respectivement d’ATM avec 32,36% et WTA avec 25,75%. «Cette situation s’explique par le fait qu’OTA, en plus d’être le dernier entrant sur le marché, disposait du plus grand parc d’abonnés GSM avant l’avènement des technologies 3G et 4G en Algérie», a-t-il rappelé, Le parc abonnés 3G a atteint, quant à lui, 21,592 millions en 2017 comparativement à 2016 où il était de 24,227 millions —une diminution de 11%, une «tendance naturelle» due à une «migration partielle» des abonnés de la 3G vers la 4G, a-t-il ajouté. «ATM détient la plus grande part de marché de la 3G avec 10,204 millions d’abonnés en 2017, suivi de WTA avec 5,925 millions d’abonnés et OTA (5,462 millions d’abonnés)», a-t-il précisé. Sur la 4G (en vigueur depuis 2016), il a indiqué que le parc d’abonnés a enregistré une «forte hausse», passant de 1,464 millions d’abonnés à fin 2016 à 9,867 millions d’abonnés à fin 2017, soit une progression de plus de 570% en une année, a-t-il estimé, expliquant que cette évolution est due à la «migration» des abonnés GSM et 3G vers la nouvelle technologie 4G.
La télé-densité aux réseaux fixe et mobile a connu une légère baisse, passant de 111% en 2016 (avec une population estimée à 41,3 millions d’habitants), contre 115,49% en 2017 (avec 42,2 millions d’habitants), a-t-on expliqué auprès de l’ARPT.