Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Production 2015

Date de création: 14-07-2016 15:40
Dernière mise à jour: 14-07-2016 15:40
Lu: 162 fois


ENERGIE- HYDROCARBURES – PRODUCTION 2015

La production d’hydrocarbures a atteint 153 millions de tonnes équivalent pétrole (tep) en 2015, en recul de -1,3% par rapport à 2014, année durant laquelle elle avait atteint les 155 millions de tep, selon les résultats du secteur de l’énergie pour 2015.

Le rapport, publié dans le n°8 de la revue Algérie énergie, révèle que la production de pétrole brut et de condensat a totalisé 58,9 de tep en 2015 contre 60,6 millions de tep en 2014, soit une baisse de l’ordre de 2,8%. Alors que la production de GPL enregistre un bond de 5% à 8,4 millions de tonnes, celle de gaz naturel accuse un fléchissement de -1% à 83 milliards de mètres cubes, note le rapport. Pour ce qui est de l’activité forage, il est indiqué que «l’effort en matière de forage d’exploration a connu en 2015 une baisse de -11,2% avec 363 km forés en ligne, avec la priorité d’orienter les efforts vers le développement des gisements afin de booster la production».

Les rédacteurs du rapport signalent ainsi une hausse substantielle du forage de développement qui a permis la finalisation de 144 puits, contre 124 en 2014, soit une hausse de 16,1%. Il est à rappeler qu’en matière d’exploration, le secteur a réalisé 22 découvertes de pétrole et de gaz dont deux en association. La baisse enregistrée en 2015 a concerné également l’activité de transformation puisque la production des produits raffinés a connu une diminution de 4,6%, à 29,3 millions de tonnes en 2015, contre 30,7 millions de tonnes en 2014.

En matière de liquéfaction, le recul des enlèvements par les clients de Sonatrach a induit une diminution de la production de GNL avec -7,6% pour un volume de 27 millions de mètres cubes en 2015. Par contre, la production nationale du gaz de pétrole liquéfié (GPL) a augmenté de près de 2% pour s’établir à 9,6 millions de tonnes.

La valeur des exportations d’hydrocarbures en nette baisse Si le volume global des exportations est resté stable en 2015 à 100 millions de tep — soit le même niveau qu’en 2014 — leur valeur a fortement chuté, enregistrant -43,5% pour atteindre 33,1 milliards de dollars contre 58, 6 milliards en 2014. La baisse de la valeur des exportations résulte, comme le notent les rédacteurs du rapport du ministère de l’Energie, de la chute des prix entamée au milieu de l’année 2014 et qui s’est accentuée en 2015. Ainsi, le prix du pétrole brut exporté a atteint une moyenne de 52,8 dollars le baril en 2015 contre 99,1 dollars en 2014.

Par ailleurs, le secteur a importé plus de 4 millions de tonnes de produits pétroliers, en augmentation de 45% par rapport à l’année précédente, afin de répondre à la demande en constante hausse, note la revue Algérie énergie. La consommation a en effet poursuivi sa hausse pour atteindre 58 millions de tep en 2015. Il est à signaler que le montant des investissements mobilisé par le secteur a enregistré également une baisse à 16 milliards de dollars, soit un recul de 2% en comparaison avec 2014.