Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Population active 2015- Ons

Date de création: 11-06-2016 18:43
Dernière mise à jour: 11-06-2016 18:43
Lu: 181 fois


TRAVAIL – ETUDES ET ANALYSES- POPULATION ACTIVE 2015- ONS

L’Algérie compte une population active de 11,932 millions de personnes 2015, d’après les chiffres de l’Office national des statistiques (ONS, 1 mai 2016). La population occupée est estimée à 10,6 millions de travailleurs tandis que le nombre des chômeurs est de 1,337 million d’individus. La population occupée, dominée par le salariat avec un taux de 69,8%, se compose de 8,66 millions d’hommes et de 1,934 million de femmes. Toujours selon l’ONS qui a établi son dernier bilan sur la situation de l’emploi et du chômage en Algérie en septembre 2015, la catégorie des employeurs et indépendants représente 28,7% de l’ensemble de la population occupée. Le secteur privé emploie 58% de l’ensemble des employés dont 62,9% hommes et 35,9% femmes. Le secteur public, qui emploie 42% de cette population, embauche, en revanche, plus de femmes que d’hommes, à savoir 64,1% contre 37,1%. Par ailleurs, le bilan de l’ONS indique que les services marchands et non marchands absorbent 61,6% de la main-d’œuvre totale de la population occupée, suivis par le BTP, l’industrie et l’agriculture.

Le chômage en hausse
Le taux de chômage a atteint 11,2% en septembre 2015 contre 10,6% à la même période en 2014, d’après les statistiques de l’ONS. Chez les jeunes âgés entre 16 et 24 ans, ce taux a connu une hausse, estimé à 29,9% en septembre 2015 contre 25,2% à la même période en 2014. Le taux de chômage des femmes dans cette catégorie est plus important que celui des hommes, soit 45,3% contre 26,7%. Selon le bilan, il y a globalement plus de « chômeuses » que de chômeurs en Algérie, 16,6% chez les femmes contre 9,9% chez les hommes. Pour ce qui est des personnes âgées de 25 ans et plus, le taux de chômage est de 8% avec un taux de 7% chez les hommes et de 12,3% chez les femmes. Le milieu urbain enregistre plus de chômeurs (11,9%) que le milieu rural (9,7%). Le taux de chômage chez les femmes est de 15,9% dans les zones urbaines et de 10,7% chez les hommes alors qu’en milieu rural, il est de 18,8% chez les femmes et 8,3% chez les hommes. En matière de qualifications, le taux de chômage des diplômés de l’enseignement supérieur a baissé jusqu’à 14,1% en septembre dernier contre 16,4% en septembre 2014, avec un taux de chômage de 20,5% pour les femmes et de 8,5% pour les hommes. Le taux de chômage des diplômés de la formation professionnelle est de 13,4%, 12,3% chez les hommes et 16,9% chez les femmes. Chez les personnes non diplômées, le taux est de 9,8% chez les hommes et 11,7% chez les femmes. Le chômage est de 3,9% chez les personnes non instruites, 1,4% chez les hommes et 3,6% chez les femmes. L’enquête note aussi que la part des chômeurs qui acceptent des emplois inférieurs à leurs aptitudes professionnelles est de 78,7%