Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Naftal 2006

Date de création: 11-05-2008 13:34
Dernière mise à jour: 11-05-2008 13:34
Lu: 567 fois


Avec 192 milliards de dinars de chiffre d’affaires à la clôture de 2006, l’Entreprise nationale de distribution et de commercialisation des produits pétroliers (Naftal) , filiale à 100% du groupe pétrolier Sonatrach, a enregistré une croissance de 6%.
La structure du volume d’affaires révèle une dominance des produits à prix administrés (carburants terres et Gpl). Les carburants terre (essences et gasoil) participent à hauteur de 60% dans le Ca et les Gpl à 11,5% (dont 73% en conditionnement de gaz butane).
Par l’effet de la dynamique engendré par le plan de dépenses publiques et l’accroissement du parc automobile national, le distributeur des produits pétroliers a été amené à fournir un supplément de 371 291 tonnes de gasoil entre 2006 et2005.
Ces six dernières années, la consommation est passée de 3,6 millions de tonnes à 6,1 millions de tonnes.
Les installations disponibles raffinent à plein régime, soit à 6,1 millions de tonnes par an. Et, Sonatrach a importé, durant les 8 premiers mois de l’année 2007, pour 52 millions de dollars pour pouvoir faire face aux besoins du marché domestique.
Naftal ne couvre son manque à gagner que par les marges des produits à prix libres, en l’occurrence les bitumes, les lubrifiants, les pneumatiques et les carburants pour l’aviation et la marine (Avm). Mais, là, la concurrence livrée par les fournisseurs privés se fait de plus en plus rude : Naftal ne détient plus que 52% du marché des lubrifiants terre, et pour le pneumatique, Naftal a connu une régression de 52% en 2006. Idem pour les Avm avec une régression de 5% des ventes (et , AirAlgérie ,un gros client, qui a renouvelée sa flotte fait une économie de 3% sur sa facture de carburant).
Le seul segment qui a enregistré une hausse est celui des bitumes avec+ 21%