Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Or- Réserves mondiales et Algérie 2018

Date de création: 06-07-2018 19:00
Dernière mise à jour: 06-07-2018 19:00
Lu: 24 fois


FINANCES- MONNAIE- OR- RESERVES MONDIALES ET ALGERIE 2018

 

Selon les dernières statistiques du Conseil international de l'or, les réserves des pays arabes de cette précieuse richesse sont estimées à 1006 tonnes. La répartition des stocks d’or par nations d’après les données fournies par le Fonds monétaire international (FMI), classe les réserves d’or de l’Algérie, environ 174 tonnes (soit l’équivalent de 7 mds usd.....et environ équivalent à 6% des réserves de change ) , au 25e rang mondial et 3e dans la région MENA. Toutefois, les réserves algériennes demeurent les mêmes depuis 2009. Vient ensuite la Lybie qui en détient 117 tonnes. Il est par ailleurs indiqué que l'Arabie saoudite talonne largement les deux pays avec une réserve d'or atteignant les 323 tonnes. Pour le reste des pays arabes, le conseil note que l'Irak est en possession de 90 tonnes d'or, suivi par le Koweït avec 79 tonnes. Tandis que l'Egypte en possède dans les 70 tonnes. Au niveau mondial, les Etats-Unis d'Amérique détiennent toujours le monopole en la matière avec une réserve estimée à 8133 tonnes d'or. Au rang mondial, ces réserves classent l’Algérie parmi les 30 premiers pays et au 3e rang des pays arabes, derrière l’Arabie saoudite (322.9 tonnes) et le Liban (286.8 tonnes), révèle le Conseil mondial de l’or. Les réserves algériennes représente un montant de plus de 7 milliards de dollars, ce qui équivaut environ à 6% des réserves de change. Au classement mondial, comparée aux autres pays africains, l’Algérie figure en très bonne position puisqu’elle est devant l’Afrique du Sud (29e) et la Lybie (31e). A titre de comparaison, le Maroc et la Tunisie se classent respectivement 58e et 79e. Ce sont les Etats-Unis qui possèdent les plus grandes réserves mondiales avec 8 133,5 tonnes d’or stockées à Fort Knox, loin devant l’Allemagne (3 381 t), l’Italie (2 451,8 t), la France (2 435,6 t), la Chine (1 762,3 t) et la Russie (1 392,9 t) Il convient de rappeler que la réserve d’or représente la quantité de ce métal précieux que conserve la Banque centrale ou l’institution financière majeure d’un pays, avec l’objectif de s’en servir pour sécuriser une transaction, un accord de crédit ou bien constituer un fonds de garantie. La filière aurifère a de belles perspectives devant elle. Après avoir touché un plus bas de l'année, l'or a progressé, porté par une relative faiblesse du dollar et par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient. Les autres métaux précieux sont également en hausse. Les inquiétudes des marchés concernant les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran ont aussi stimulé le métal jaune, selon les experts. La sortie des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien a favorisé la demande d'or, traditionnelle valeur refuge en cas d'incertitudes. Rappelons que les réserves internationales d’un pays sont, généralement, l’ensemble des disponibilités composant le portefeuille des actifs que sa Banque centrale détient (devises, or, droits de tirages spéciaux (DTS). L'or coté en once est échangé sur le marché des métaux précieux, principalement sur les places de New York, Londres, Zurich et Hong Kong. Au total, les mines produisent environ 60% de l’offre mondiale, les 40% restants proviennent du recyclage et des reventes de stocks (banques centrales).

 Rappel fiche 2014 :

Les réserves d'or de l'Algérie sont restées stables au deuxième semestre 2014 en s'établissant à 173,6 tonnes, soit le même niveau de réserves que le premier semestre de l'année dernière, selon le dernier rapport du Conseil mondial de l'Or (CMO). Avec 173,6 tonnes d'or, l'Algérie occupait à  fin décembre 2014 la 25e place dans le classement mondial des réserves officielles d'or détenues par les Etats, perdant une place par rapport au classement du premier semestre 2014. Toujours selon le même rapport, les avoirs en or de l'Algérie ont représenté à  fin décembre de l'année dernière 3,5% des réserves officielles globales du pays à  l'étranger. L'Algérie s'est taillée une bonne place dans ce classement qui compte 100 pays. A la tête de ce classement, figurent les Etats Unis avec 8 133,5 tonnes suivis de l'Allemagne (3 384,2 tonnes) et du FMI (2 814 tonnes) en tant que grand détenteur de réserves d'or dans le monde. Le CMO publie chaque semestre un classement mondial sur les réserves officielles d'or détenues par les Etats en puisant ses données du Fonds monétaire international (FMI). Mais seuls les pays qui communiquent leurs avoirs en or au FMI durant les six derniers mois précédant la publication du rapport figurent dans ce classement. Les réserves d'or de l'Algérie sont restées stables depuis plusieurs années. La Banque d'Algérie privilégie en effet l'accumulation des réserves de change (devises) sur celle des avoirs en or pour renforcer la position extérieure du pays. L'or, considéré comme une valeur refuge par les investisseurs, risque des fluctuations de prix sur les marchés internationaux qui pourraient corrélativement engendrer une volatilité des avoirs extérieurs du pays, avait déjà  expliqué Mohamed Laksaci gouverneur de la Banque d'Algérie à  ce propos. Actuellement, seules les réserves de change (devises) sont considérées par la Banque d'Algérie comme un critère d'appréciation de la résilience de l'économie face aux chocs extérieurs. «Si nous intégrons l'or dans l'appréciation de la résilience de l'économie nous pouvons avoir une volatilité des avoirs extérieurs corrélativement à  la volatilité des prix de l'or. En réalité, nous n'avons pas besoin d'ajouter l'or dans nos réserves officielles pour dire que la position extérieure est appréciable», avait-il déclaré fin août 2012 en marge de la réunion des banques centrales africaines.