Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Monde arabe- Grosses fortunes 2018

Date de création: 06-07-2018 18:48
Dernière mise à jour: 06-07-2018 18:48
Lu: 44 fois


FINANCES- ETUDES ET ANALYSES-  MONDE ARABE- GROSSES FORTUNES 2018

 

Le classement 2018 du magazine Forbes des Arabes les plus riches dans le monde, est tombé avec une surprise de taille, l’absence ubuesque du classement des milliardaires Saoudiens, exclus de la liste après la purge anti-corruption qui a été menée à partir de novembre 2017 et qui a concerné 300 hommes d’affaires, princes et haut commis de l’Etat du Royaume des Al-Saoud. Ce n’est donc pas lié à une baisse de leur fortune réelle, mais à un choix de Forbes. Le magazine américain dans sa déclinaison en arabe installé à Dubai, a choisi d’obéir au pouvoir des Royaume, qui alimente le magazine en publicité et en soutien financier.

Comme il fallait s’y attendre, c’est le Prince Al-Walid, le milliardaire saoudien le plus médiatisé qui a été écarté du classement. Il était pourtant resté durant ces deux dernières décennies l’Arabe le plus riche, posséderait quelque 17,1 milliards de dollars, selon les estimations de Forbes. Durant la purge, la valorisation de ses entreprises cotées à la bourse de Riyad a fondu de quelque 2 milliards de dollars.

Ainsi dans ce top 10 des hommes les plus du monde arabe : il y a quatre émiratis, Trois égyptiens, un algérien, un omanais et un libanais.

C’est l’Egyptien Nassef Sawiris, dont la fortune est essentiellement constituée d’actifs immobiliers et industriels, qui occupe la tête du classement avec 6,6 milliards de dollars. L’homme d’affaire algérien Issad Rebrab, occupe la cinquième position avec quelque 4 milliards de dollars. Issad Rebrab s’est fait champion dans l’acquisition des groupes européens, notamment dans la sidérurgie et l’électroménager. Il est le seul milliardaire maghrébin de ce top 10. Entre ces deux Africains du Top 5, il y a trois Emiratis, notamment Abdallah Ahmad Al Gurair qui possède 5,9 milliards de dollars, Majid Al Futtaim avec 4,6 milliards de dollars et Hussein Sajwani avec 4,1 milliards de dollars.

Par ailleurs, dans ce classement des Arabes les plus riches, cinq autres Egyptiens dont deux dans le top 10 en l’occurrence Naguib Sawiris à la sixième position et Mohamed Mansour au dixième
rang.